La Serbie fera appel au FMI (2011)
2013-11-11

L'année 2009 avait vu une récession de 3% du Produit intérieur brut serbe, la réduction des dépenses publiques (dont le gel des salaires des fonctionnaires durant 18 mois).

L'année 2010 a permis un retour à la croissance de 1,8%%.

Le Fonds monétaire international prévoit pour 2011 une croissance de 3%.

Pourtant l'inflation s'est envolée au 1er trimestre 2011 ( 5,5%) et ne devrait pas baisser avant la mi-année : le prix de la nourriture en est la principale cause.

Le rééchelonnement des dettes des citoyens serbes est peu à peu pris en compte par les banques serbes à la demande du gouvernement.

Par ailleurs, l'Etat serbe n'échappera pas à un nouvel appel au FMI, pour un nouveau prêt, au second semestre 2011.