Les Eglises orthodoxes historiques
2013-03-22

Parmi les Eglises chrétiennes historiques se déclarant "apostoliques" (c'est-à-dire fondées par des apôtres aux premiers siècles), "restées orthodoxes" et "autocéphales", trois affichent aujourd'hui un nombre de fidèles en croissance :

-

[URL : 2772]

- [URL : 2771]

- [URL : 1535]

.

Quatre autres Eglises, crées plus tardivement, "restées orthodoxes" et "autocéphales" affichent également des bilans positifs :

-

[URL : 2725]

, fondée en 988, et qui continue à exercer son autorité sur les Eglises orthodoxes d'Amérique, de Biélorussie, d'Estonie, de Lettonie, de Lituanie, de Moldavie et d'Ukraine parfois en compétition avec d'autres Eglises orthodoxes nationales,

-

[URL : 2766]

, fondée en 1219,

-

[URL : 2768]

, fondée en 1922,

-

[URL : 2769 ]

, fondée en 1924.

A l'exception de l'Eglise apostolique, orthodoxe, autocéphale d'Arménie, toutes reconnaissent la "primauté d'honneur" du Patriarcat oecuménique de Constantinople.

Dans les faits, les Eglises orthodoxes de Russie, de Serbie et de Géorgie -en particulier- n'hésitent pas à créer des diocéses et des paroisses en dehors des territoires géographique respectifs de la Russie, de la Serbie et de la Géorgie, en violation du droit canon orthodoxe qui veut que ces diocèses et ces paroisses relèvent de l'autorité du Patriarcat oecuménique de Constantinople par l'intermédiaire d'une juridiction orthodoxe nationale.

Voir aussi [URL : 2724]

.