Géorgie : Dmanissi, berceau de l'humanité ?
2011-05-27

par Eric Fournier

Cela fait dix ans que la communauté scientifique des paléontologues est en émoi : la découverte de restes d'hominidés à Dmanissi, petite bourgade du Sud-ouest de la Géorgie, laisse penser à certains que le berceau de l'humanité pourrait se trouver ici.

Depuis le 20 septembre 2007, avec la découverte des fossiles d'un adolescent et de trois adultes, l'excitation n'a fait que croître. En 2009, face à l'ampleur des découvertes et l'importance de cette mission archéologique où se côtoient des experts venus d'Allemagne, de Suisse et du Texas, un architecte français, M. Jean-François MILOU, est invité à créer une structure idoine pour protéger les restes osseux de l'homo georgicus. D'une taille allant de 1,44 à 1,66 mètres, cet être disposait d'un cerveau dont le volume était proche de celui des australopithèques, premier représentant du genre humain. Mais est-ce que cet homo habilis a quitté l'Afrique, berceau officiel de l'humanité, pour explorer d'autres continents ou sa présence indique-t-elle l'existence en Géorgie d'une autre branche de l'humanité ?

En ce début d'été, des paléoanthropologues viennent visiter le site de Dmanissi et contribuent à renforcer les liens scientifiques entre la France et la Géorgie. Le 27 juin, le public a pu découvrir la réalisation de l'artiste Elizabeth Daynes, spécialisée dans la reconstitution de figures préhistoriques : elle présentait le corps reconstitué d'une femelle, à partir du crâne découvert à Dmanissi. L'effet est saisissant.

Depuis des années, l'ambassade conserve un faible pour les recherches menées dans ce secteur austère mais fascinant, et elle s'efforce de soutenir les liens entre les grands experts de ces questions que sont David Lortkipanidze en Géorgie et Henry de Lumley, directeur de l'institut de paléontologie humaine, en France.

Une visite à Dmanissi, pour les touristes qui commencent à revenir avec les jours d'été, promet des moments inoubliables. Recommandé !




Voir aussi [URL : 2572]