France et Géorgie : coopération décentralisée, (octobre 2009)
2011-10-10

par Eric Fournier

Les provinces françaises multiplient ce mois-ci les initiatives pour soutenir la Géorgie ou faire découvrir ses richesses au public français. Après le succès rencontré par les trois expositions de linogravures de Picasso à Sighnaghi, Tbilissi et Batoumi, le Musée national de Tbilissi accueille en octobre les œuvres des frères Zdanévitch, dont une grande partie provient d'une collection particulière conservée à Trigance, village de Haute Provence situé non loin d'Apt.

Dans le domaine médical, c'est toujours le département de l'Yonne qui demeure en tête des actions de solidarité, avec la présence jusqu'au 10 octobre de médecins français qui prodigueront des soins dans le dispensaire ultra-moderne de Gourdjaani, dont le succès devrait conduire ses responsables à lancer des travaux d'agrandissement.

La ville de Nantes poursuit elle aussi ses initiatives, dans le cadre de la célébration du trentième anniversaire de son jumelage avec Tbilissi. Des élèves du lycée Saint-baptiste de la Salle séjourneront à l'école 124 du 18 octobre au 2 novembre, avant d'accueillir en retour leurs comparses géorgiens à Nantes en avril 2010.

Nantes a été chaleureusement remerciée le 30 septembre au Centre culturel Français par le professeur Gaston Bouatchidzé. C'est en effet grâce à l'appui de la ville bretonne que les Français peuvent enfin découvrir l'œuvre poétique et prosaïque du grand écrivain du XIX- ème siècle , Ilia Tchavtchavadzé, traduite par l'infatigable passeur de la littérature géorgienne dans notre langue, à qui l'on doit déjà des traductions de Vaja Pchavéla et Amiran Daredjaniani.

Pour finir, je tins à saluer l'initiative d'un autre ami de la Géorgie, qui organise dans l'Allier dans l'église provinciale de Souvigny un concert de chants polyphoniques géorgiens. Le groupe Moukhrani s'y produira le 25 octobre. Pour ceux qui ne le savait pas encore, le chant polyphonique géorgien a été classé en 2001 par l'UNESCO parmi les chefs d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité. Voilà une occasion pour les Bourbonnais de découvrir cette tradition exceptionnelle qui remonte à l'ère pré-chrétienne.

Un grand merci, donc, à toutes les régions de France qui participent à l'effort commun de promotion des relations franco-géorgiennes !





Voir aussi [URL : 2572]