Ukraine : collecte de fonds internationaux pour assurer la sécurité à Tchernobyl (juin 2011)
2012-02-15

Déclaration du ministère français des Affaires étrangères (26 avril 2011)

Il y a 25 ans avait lieu la catastrophe de Tchernobyl. En ce jour, nos pensées vont d'abord à la population ukrainienne, très durement touchée mais également aux populations vivant dans les zones frontières proches de Tchernobyl et à toutes les victimes, directes ou indirectes, de cette tragédie.

Dans ce contexte, les autorités ukrainiennes ont organisé la semaine dernière à Kiev des évènements commémoratifs de haut niveau, auxquels ont participé des représentants de près d'une cinquantaine d'Etats. Le Premier Ministre français y a participé et a co-presidé, au nom de la présidence française du G8, la conférence des donateurs réunie à Kiev le 19 avril.

Cette conférence a permis de réunir au moins 550 millions d'euros, sur les 740 millions nécessaires à l'achèvement des deux chantiers en cours sur le site de Tchernobyl. La France, qui avait déjà contribué à hauteur de 115 millions d'euros par le passé a annoncé une nouvelle contribution financière de 47 millions d'euros.

Le "Sommet de Kiev sur l'utilisation sûre et innovante de l'énergie nucléaire", auquel François Fillon a également participé, a été l'occasion de délivrer un message fort sur la sûreté nucléaire, particulièrement important après la catastrophe de Fukushima. La France s'est constamment engagée au plan européen comme international, en faveur de la promotion du plus haut niveau de sûreté nucléaire partout dans le monde. La politique historique et constante de la France en matière d'énergie nucléaire demeure celle d'un "développement responsable", respectueux des plus hauts niveaux de sûreté et des règles de non-prolifération, qui conditionne le développement harmonieux de cette source d'énergie.

Elle milite sans relâche pour que la priorité soit accordée à la sûreté des nouvelles centrales nucléaires : ce thème sera au centre des travaux du groupe sur la sûreté et la sécurité nucléaire qui se tiendra dans le cadre du G8 de Deauville, les 26 et 27 mai prochains.