Russie : prise de contrôle du constructeur automobile AVTOVAZ par RENAULT / NISSAN (2011)
2012-05-12

La presse internationale se fait l'écho de la prise de contrôle du constructeur automobile russe AVTOVAZ par le groupe franco-japonais RENAULT / NISSAN. RENAULT était déjà propriétaire de 25 % des actions, NISSAN achéterait également 25 %.

Après plusieurs plans de restructuration, dans lesquels les allègements d'effectifs avaient été tempérés par les autorités russes, après plusieurs projets d'investissements industriels et de transferts de technologie menés par l'actionnaire minoritaire qu'était RENAULT, ce dernier s'adosse à son partenaire NISSAN -en meilleur santé financière- afin de prendre le contrôle d'AVTOVAZ grâce aux 50% d'actions (plus une) qu'ils détiendront.

Ils auront les mains plus libres afin d'atteindre les gains de productivité espérés et de s'implanter significativement sur un marché russe toujours auréolé d'un fort potentiel, malgré les embarras gigantesques de circulation à Moscou et la faiblesse de l'infrastructure routière en Russie.

Les risques sont pourtant réels. Au risque commercial de solvabilité de la clientèle s'ajoutent le risque industriel constitué par un outil de production aijourd'hui obsolète et le risque politique lié aux pouvoirs publics russes. Bien que le secteur automobile ne constitue pas un secteur stratégique pour les dirigeants russes, les investissements étrangers restent sous observation, parfois intéressée. RENAULT et NISSAN approfondissent une démarche engagée depuis plusieurs années : ils oeuvrent plus pour prendre des positions sur le moyen terme que sur le court terme.

Voir aussi :

- [URL : 2891]

- [URL : 3320]

- [URL : 3160]