Géorgie et France : Nino Kirtadzé, cinéaste
2012-02-27

Nino Kirtadzé est née à Tbilissi en 1968 et y a poursuivi des études universitaires.

Elle est conseillère à la Présidence de la Géorgie, avant de devenir correspondante pour le Caucase de l'AFP, de l'AP et à Radio Free Europe.

Elle s'oriente ensuite vers le métier de comédienne

- "Les mille et une recettes d'un cuisinier amoureux", en 1996,

avant de s'emparer de la caméra et de réaliser elle-même :

- "Les trois vies d'Edouard Chevardnadzé" en 57 minutes (2000),

- "Il était une fois la Tchétchénie" en 58 minutes (2002), qui obtient l'Adolf Grimm Golden Award en Allemagne et le Rudolf Vrba Award, One World Festival de Prague,

- "Staline par Staline" en 70 minutes et "Les funérailles d'un dieu" en 90 minutes (2003),

- "Dites à mes amis que je suis mort" en 90 minutes (2004), qui obtient le FIPA d'Or et le Prix Louis Marcorelles,

- "Un dragon dans les eaux pures du Caucase" en 90 minutes (2005), qui obtient l'European Film Academy Award de Berlin, le Grand Prix du Festival Visions Réel et le Templeton de Nyon, le Prix Europa,

- "Lettre Py" en 15 minutes (2005) pour "Scènes de vie" sur Arte,

- "Durakovo : le village des fous" en 90 minutes (2006).

En 2008, elle joue à nouveau dans le film de Nana Djordjadzé "Meteoidiot".

*

Sources multiples dont Kinoglaz