Union européenne : 502,5 millions d'habitants au 1er janvier 2011
2012-06-14

Depuis le 1er janvier 2010, la population de l'Union européenne s'est accrue de 1,4 million d'habitants. L'accroissement naturel y a participé à hauteur de 514 000 (+ 1%) (1), le solde migratoire à hauteur de 854 000 (+ 1,4%).

Les pays à croissance démographique



Seize pays ont une croissance démographique supérieure à 2%, l'Autriche, la Belgique (solde migratoire positif), Chypre, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France (accroissement naturel)(2), la Grèce, l'Irlande (accroissement naturel) (2), l'Italie (solde migratoire positif), le Luxembourg (solde migratoire positif), Malte, les Pays-Bas, la République tchèque et le Suède (solde migratoire positif).

Les pays à faible croissance démographique




Quatre pays ont une croissance démographique inférieure à 2%, l'Estonie, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie.

Les pays en décroissance démographique



Ils sont sept, l'Allemagne (décroissance naturelle) (3), la Bulgarie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, le Portugal et la Roumanie.

*

L'Allemagne demeure le pays le plus peuplé de l'Union européenne avec 81,7 millions d'habitants, devant la France avec 65 millions et la Grande-Bretagne avec 62,4 millions.

La zone euro (17 pays) enregistre globalement une évolution positive grâce en partie à l'accroissement naturel (+ 300 000), mais surtout grâce au solde migratoire positif (+ 700 000).

Source EUROSTAT

Notes

:

(1) 5,4 millions d'enfants sont nés dans l'Union européenne durant l'année 2010.

(2) Les taux de natalité élevés en Irlande, en Grande-Bretagne et en France ont conduit à des acroissements de population de 46 000, 245 000 et 284 000 habitants durant l'année 2010.

(3) Le faible taux de natalité en Allemagne, en partie compensé par un solde migratoire positif, a conduit à une diminution de la population de 50 000 habitants durant l'année 2010.