Bibliographie : "La Forêt"
2013-03-04

Pylli - Evandri dhe Nausika -, Tirana 1976, de Kasëm Trebeshina

Traduit de l'albanais et préfacé par Anne-Marie Autissier

.

"Au cours de cette Odyssée contemporaine se joue l'arrivée d'Ulysse au royaume des Phéaciens, des créatures animées par l'esprit de lucre et les apparences du pouvoir, et vivant dans un monde régi par la peur, l'hypocrisie, la bêtise et la corruption des puissants. La quête d'Évandre s'y révèle bientôt impossible ; celui qui ose les questions existentielles est d'emblée catalogué comme un personnage indésirable, dangereux.

Sous ses dehors parodiques, La Forêt décrypte les ressorts d'un pouvoir corrompu et totalitaire, mais qui se rend omnipotent par son absence. Nul doute que dans l'écriture de Kasëm Trebeshina le grotesque côtoie le tragique en permanence. Les êtres ravalés au rang d'objet verront-ils des jours meilleurs ? Cesseront-ils d'être prisonniers des lieux où ils habitent et des identités dans lesquelles on les enferme malgré eux ? Le style de La Forêt est alerte, souvent provocateur, toujours étonnant. Inédite dans l'espace francophone, attendue depuis 20 ans, la traduction de cette métaphore de la dictature est un événement
".

L'auteur

: "Kasëm Trebeshina est né en 1926 à Berat, en Albanie. Incarcéré à plusieurs reprises pour avoir manifesté ses doutes sur les orientations du régime d'Enver Hoxha, ce poète, nouvelliste et dramaturge, dont on a crédité l'écriture de « réalisme poétique », est une icône du théâtre et de la dissidence dans son pays".

Editions L'Espace d'un instant, Maison d'Europe et d'Orient, 01 40 24 00 55

ISBN 978-2-915037-69-2

.