Russie : le prototype de centrale nucléaire flottante en difficulté (2011)
2013-12-04

Etudié depuis 1980, repris en 2006 par l'Agence fédérale russe de l'énergie atomique Rosatom, le projet de centrale électrique flottant sur une barge mobile et pouvant être mis à disposition des régions les plus éloignées, connaît à nouveau des péripéties.

Le prototype, nommé Amiral Lomonossov, muni de deux réacteurs nucléaires capable de produire 80 Megawatts d'électricité, long de 144 mètres, d'un poids de 21 000 tonnes, ayant couté 236 millions de dollars, a été saisi par la justice pour non paiement des fournisseurs (1).

Rosatom (2) a fait appel de cette décision, lourde de conséquence car l'agence comptait bien exporter plusieurs exemplaires de cette centrale nucléaire flottante vers le Cap-Vert, la Chine, la Corée du Sud, l'Indonésie et la Namibie.

Notes

:

(1) Le chantier naval de construction appartient à l'oligarque russe Sergueï Pougatchev, par ailleurs propriétaire du journal français France Soir.

(2) Rosatom détient aujourd'hui 22% du marché mondial de la construction des centrales nucléaires.