Géorgie : Zaza Gorozia, ancien ministre de l'Agriculture
2013-11-08

Zaza Gorozia est né le 11 fevrier 1975, dans le région de Martvili où il effectue ses études secondaires.

De 1992 à 1999, il étudie à l'Académie de Médecine de Tbilissi et obtient un diplôme dans le domaine de l'organisation et du management de la santé.

En 2000, il rejoint le département santé du ministère de la Justice et devient médecin en chef.

De 2003 à 2005, il est d'abord adjoint, puis responsable du Service social et de santé de la ville de Tbilissi.

Membre de la Commission électorale



En décembre 2003, après la Révolution des Roses, il est nommé à la Commission centrale des élections par la présidente de la République par intérim Nino Bourdjanadzé.

En février 2004, il est confirmé à ce poste par le président élu Mikheil Saakachvili et participe en particulier au suivi des élections dans le région d'Adjarie.

Gouverneur d'une région frontalière avec l'Abkhazie en 2005



Le 19 juillet 2005, il est nommé gouverneur de la région de Mingrélie / Svanétie (1).

En décembre 2005, il est annoncé -à tort- par les médias comme possible ministre de la Santé.

En juin 2006, un groupe de touristes italiens est attaqué et dépouillé de son argent en Svanétie, région montagneuse dont il a la charge.

En octobre 2007, il obtient la libération de 4 policiers géorgiens détenus par la "force de paix" russe à la frontière avec l'Abkhazie, à Ganmukhuri.

En novembre 2008, il est entendu par la Commission parlementaire sur les conditions de l'invasion en août 2008 par l'armée russe et l'armée abkhaze du territoire dont il a la charge.

En mai 2010, il est accusé (2) par l'ONG "Transparency International Georgia" d'avoir effectué des pressions sur les candidats du Parti de la Liberté afin qu'ils se retirent des élections locales à Mestia (Svanétie).

Ministre de l"Agriculture en 2011



Le 20 octobre 2011, il est nommé ministre de l'Agriculture.

Le 26 octobre, il participe à un Conseil des ministres télévisé à partir de Batoumi, durant lequel le président Saakachvili destitue le responsable de l'Agence des Vins - dépendante du ministère de l'Agriculture- trop peu exportatrice.

Le 12 novembre, il est attendu par la Municipalité de la commune de Leuville-sur-Orge, dans l'Essonne, pour planter des ceps de vigne géorgiens.

Le 1er octobre 2012, la majorité présidentielle, et législative sortante, le Mouvement national uni (MNU), perd les élections pour le nouveau Parlement. Il démissionne avec le gouvernement et expédie les affaires courantes jusqu'au 23 octobre.

Situation personnelle



Zaza Gorozia est marié à Tamta Kobakhidzé.


Notes



(1) En 2005, la région de Mingrélie, en bordure de l'Abkhazie, est en proie à différentes questions sécuritaires, celle de groupes armés illégaux qui n'admettent pas la sécession de l'Abkhazie, celle des groupes de trafiquants qui utilisent la porosité des frontières pour commercer avec les populations géorgiennes, abkhazes et russes [ces groupes n'étant pas parfois distincts].

(2) Les pressions auraient été exercées en mai 2010 sur les candidats du Parti de la Liberté, opposition, par le gouverneur Zaza Gorozia, des membres de la majorité présidentielle, la police locale, la police financière accompagnés d'une unité spéciale de la police. Les candidats auraient été retenus dans les locaux de l'administration du 3 mai 2010 à 22 heures au 4 mai 3 heures et se seraient finalement retirés des élections.

(3) Courant 2006, la Géorgie a perdu le marché de la Fédération de Russie, pour cause politique.

Selon le département statistiques du gouvernement géorgien, les exportations de vin représéntaient

- 81 millions de dollars en 2005,

- 41 millions en 2006,

- 29 millions en 2007,

- 36,6 millions en 2008,

- 32 millions en 2009,

- 39,2 millions en 2010,

- 36 millions pour les 3 premiers trimestres 2011.

Selon le Premier ministre Nika Gilauri, le plan 2011-2014 prend pour cible une exportation de 27 à 30 millions de bouteilles, à partir des 14 millions réalisés en 2010 et 18 millions espérés en 2011.



Voir aussi [URL : 2301]