Transnistrie: élimination des stocks d'armes russes dés la fin du conflit, selon Moscou (novembre 2011)
2011-12-06

CHISINAU, 22 novembre 2011, RIA Novosti

Les importants stocks d'armes présents en République autoproclamée de Transnistrie et protégés par les soldats russes seront éliminés quand le conflit dans la région sera résolu, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, en visite en Moldavie.

"Dés que le conflit en Transnistrie sera réglé, ces stocks (d'armes - ndlr) seront éliminés et nous ne garderons rien", a indiqué le ministre lors d'une rencontre avec des étudiants à Chisinau.

M.Lavrov a fait remarquer qu'en 2003, la Russie a retiré de Transnistrie plus de la moitié des munitions.

"Dès que nous reprendrons les négociations et que nous commencerons à chercher un compromis (entre la Moldavie et la Transnistrie), ce processus (de suppressions des armements) sera repris. Nous n'avons rien à faire ici, et ces munitions n'ont pas à y rester. Nous ne poursuivons qu'un but, qui est d'empêcher que ces armes ne tombent entre de mauvaises mains", a ajouté le ministre.

Peu avant la chute de l'URSS en 1991, cinq régions moldaves de la rive gauche du Dniestr, alarmées par les déclarations des milieux radicaux de Chisinau sur un éventuel rattachement de la Moldavie à la Roumanie, ont proclamé la création de la République moldave de Transnistrie, avec Tiraspol pour capitale. Chisinau s'est opposé à cette démarche et a tenté d'introduire des troupes dans la république autoproclamée, provoquant un conflit armé qui a duré plusieurs mois.

La paix dans la zone du conflit est maintenue par une Force unifiée comprenant des militaires russes, transnistriens et moldaves, ainsi que des observateurs ukrainiens.



Voir aussi [URL : 3515]

.