Des Robots inventés en 1920 par l'écrivain tchèque Karel Capek aux robots pensants d'André Varenne
2003-04-24

Des Robots inventés en 1920 par l'écrivain tchèque Karel Capek aux robots pensants d'André Varenne



C'est dans le drame utopique R.U.R. (Les Robots de la firme Universal) qu'apparaît le néologisme Robot. L'auteur tchèque, visionnaire, fut pressenti pour le Prix Nobel de littérature mais la mort l'emporta en 1938.

R.U.R. connut un succès international, la pièce fut jouée dans 33 langues différentes. K. Capek se souciait du devenir de l'homme confronté à la production de ces machines qu'il ne parviendrait pas à maîtriser.

Aujourd'hui, le cardiologue André Varenne reprend largement et interprète les idées de Karel Capek dans un ouvrage plus optimiste que pessimiste, écrit dans un style humoristique, facile à lire pour les néophytes en robotique : Le Défi des robots pensants. Nos amis ou nos assassins, publié à Paris, chez L'Harmattan.
Au début du XXIe siècle, les cerveaux artificiels ne relèveraient plus de la science-fiction, avec les nanotechnologies qui deviennent une priorité (ne serait-ce que pour la médecine et la découverte d'autres planètes). Il convient de se prémunir contre le détournement de ces technologies novatrices à des fins nocives. Heureusement, des mécanismes régulateurs et des contre-pouvoirs y veillent. Nous sommes dans un monde en pleine mutation. Et André Varenne d'ajouter à sa réflexion une suite apocryphe en deux actes de R.U.R. où il fait naître le clone de Karel Capek !


Danièle Monmarte