Géorgie et France : le pianiste Irakly Avaliani
2012-02-23

Issu d'une vieille famille géorgienne, le pianiste Irakly Avaliani est né à Tbilissi, Géorgie. Il commence ses études musicales avec Madame Tcherniavskaïa à l'École Supérieure de Musique, à Tbilissi où il donne son premier concert à l'âge de neuf ans. Il poursuit ses études à Moscou, dans la classe du Maître Vlassenko, au Conservatoire National Supérieur « Tchaïkovski », où il remporte brillamment les plus hautes récompenses.

En 1974, il obtient le Diplôme d'État, la plus haute distinction à l'ex-U. R. S. S. qui lui ouvre les portes des grandes salles de concerts et qui lui permet d'enseigner dans tous les conservatoires nationaux et supérieurs.

Il commence sa carrière à l'époque où, en raison de la situation politique, il était très difficile aux artistes soviétiques de s'exprimer, de même que d'être autorisé à sortir du pays.

Aussi il décide de retourner en Géorgie pour se perfectionner auprès d'Ethèry Djakeli - Premier prix du Conservatoire Supérieur de Paris et du Conservatoire Royal de Bruxelles, élève de Lazare Lévy et d'Eduardo del Pueyo. C'est Ethèry Djakeli qui l'initie à la méthode de Marie Jaëll et qui reconstruit entièrement sa technique pianistique pendant cinq ans. Il fait partie des très rares privilégiés, avec Albert Schweitzer, Dinu Lipatti et Eduardo del Pueyo, à suivre cet enseignement.

Ensuite, en qualité de soliste de l'Agence nationale de Concerts de Moscou, il sillonne toutes les républiques de l'ex-U. R. S. S., de Riga à Vladivostok, du Caucase à l'Asie centrale, et de Moscou à Saint-Pétersbourg. Chaque année, il donne plus de 200 récitals, concerts avec orchestres et musique de chambre. Son répertoire très large lui permet d'aborder tous les styles pianistiques, de Scarlatti à Scriabine, du Romantisme à la musique contemporaine. Ses transcriptions, d'une extrême difficulté pianistique, renforcent sa réputation de musicien de qualité exceptionnelle.

En 1989, la perestroïka permet à Irakly Avaliani de s'installer à Paris. Il obtient la nationalité française en 1992. Son récital au Théâtre des Champs Elysée en 1995 lui a valu des éloges unanimes. Depuis, il donne de nombreux concerts en France et dans le monde. Il enseigne et anime des stages de perfectionnement en transmettant aux jeunes son savoir-faire.

Sa carrière discographique est très largement récompensée et son enregistrement des Trios de Brahms a été sélectionné par le Reader's Digest - aux côtés notamment de Carlo Maria Giulini, Aafje Heynis, Wolfgang Sawallich, Janos Starker et de l'Orchestre Symphonique de Vienne - dans un coffret dédié à Brahms.


Source

: sites Irakly Avaliani et Marie-Jaël

Pour en savoir plus

: [URL : http://www.marie-jaell.info/acteurs/irakly-avaliani/]