Croatie : adhésion à l'Union européenne approuvée par référendum (janvier 2012)
2012-12-27

Le dimanche 22 janvier 2012, les électeurs croates ont approuvé l'adhésion de leur pays à l'Union européenne. Avec un faible taux de participation (43,58%), non rédhibitoire constitutionnellement, ils ont voté favorablement à 66,24%.

Le 1er juillet 2013, la Croatie deviendra le 28ème Etat membre de l'Union européenne après la signature formelle des 27 pays actuellement membres.

Durant la campagne électorale, le gouvernement croate avait dramatisé l'enjeu afin de mobiliser les électeurs. L'Eglise catholique croate s'était prononcée pour un vote favorable. L'ancien général Anté Gotovina, détenu pour crimes de guerre et chef de file d'une tendance nationaliste, s'était également prononcé pour un vote favorable. Les résultats du référendum étaient connus d'avance.

Analyse



Deux Etats de l'ex-Yougoslavie rejoignent ainsi le club européen, Slovénie et Croatie. Pour la Serbie, les négociations sont beaucoup moins avancées et devraient prendre une décennie.

Le désenchantement des Croates vis-à-vis de l'Union européenne est patent et s'est illustré par un taux de participation électoral des plus faibles.

Si la crise des dettes souveraines et les difficultés de gouvernance au sein du Conseil européen ont marqué l'opinion publique croate comme les autres opinions publiques européennes, les restrictions budgétaires (et sociales) imposées à la Grèce ont définitivement tourné une page, celle de la manne financière délivrée sans contrepartie par Bruxelles en cas de difficulté économique des "petits pays" (1).

L'Union européenne a changé de cap sous les coups de boutoir des marchés financiers internationaux : pouvait-il en être autrement ? Les rêves de solidarité transnationales européennes en faveur des "petits pays" ont fait long feu et les opinions publiques l'ont bien compris.

P.A.



Note

: la Croatie compte 4,2 millions d'habitants.