XV) Les émigrations géorgiennes vers la France : remerciements
2013-11-27

Quinzième partie du [->1099]

Remerciements



Aux éditeurs

: Hervé Collet et Rémy Degoul (Colisée), Avtandil Otinashvili, Régis Genté et Claire Delessard (La Vie en Géorgie), Patrick Maringe (Le Petit Futé Géorgie), Loïc Hervouet (L'Année francophone internationale), David Chelly (Centre Europe), Eric Le Bourhis (Regard sur l'Est), Nicolas Landru (Caucase News),

Aux universitaires

: Georges Mamoulia (CERCEC), Claire Mouradian (EHESS), Jean Radvanyi (INALCO), Sylvia Serrano (Université Auvergne), Françoise Thom (Université Paris IV), Charles Urjewicz (INALCO),

Aux auteurs

: Thierry Bérichvili (Textes personnels sur la Ière République), Thamara Kakhéladzé (Journal transmis par sa fille Noutsa Gordéladzé), Claude de Kemoularia (Une vie à tire d'aile), Eka Khamkhadzé (Les Géorgiens de Leuville), Tamuna Khitiri (Traductions), Pierre Kitiaschvili (Du Caucase à l'Atlantique), Hélène Méloua (Bibliographie d'une centaine de livres), Luc Méloua (Archives familiales), Othar Pataridzé (Site « Samchoblo »), Françoise et Révaz Nikoladzé (Des Géorgiens pour la France), Ia Nikolaïchvili (Traductions), Salomé Zourabichvili (Une femme pour deux pays),

Aux personnes ayant fourni des informations relatives aux différentes biographies, au monde associatif franco-géorgien et aux artistes géorgiens en France

: Élisabeth et Nathalie Abdoucheli, Nano d'Abo (Kvinitadzé), Goudji Amachoukeli, Thamar Kinsky (Amilakvari), Aline Angoustures, Hélène Antadzé, Zezva Archemashvili, Georges Bériachvili, Michèle Béridzé, Eliane Brichler (Djaparidzé), Nina Bjalava, Eka Bodokia, Elisso Bolkvadzé, Gaston Bouatchidzé, Christine Boulez (Pagava), Thamar Bourand (Charachidzé), Kéthévane Chédeau (Barnovi), Christine Choppy (Dekanozichvili), Artchil et Kéthévane Davrichachvili, Annick, Irakli Kéthévane et Stéphane Davrichewy, Tamar Demuria, Dominique Gauthier (Eligoulachvili), Carlo Inasaridzé, Shalva Kakhanashvili, Vassili Karist (Karistchirachvili), Nina Kautchtschwili, Jacqueline Khabouliany, Nino Kirtadzé, Georges Kirtava, Pierre-Alexis Kobakhidzé, Agnan Kroïchvili, Pétré Kvédélidzé, Patrick Lomadzé, Nina et Catherine Liadzé, Nino Maïsuradzé, Théa Mariamidzé, Henri Matchavariani, Maia Mchédlishvili, Natacha, Michel, Tamara et Kéthévane Méliava, Roussoudane Mikéladzé, Tinatin Mirolova, Nina Monestier (Homériki), Mireille Moreau (Assathiany), Ivlita Moudjiri, Thamaz Naskidachvili, Agnès et Nodar Odichélidzé, Roger Packham, Ethery Pagava (Douai), Thamar Pataridzé, Nana Péradzé, Nina Ramichvili, Ina Ranson, Marie-Hélène Roukhadzé, Lili Salkhutsichvili, Guia Sardjvéladzé, Tamara Sombart (Khoundadzé), Elisso Tarassachvili, Nicolas Tchavtchavadzé, Thamy Tchenkéli, Christian Tchirakadzé, Zoïa Tchitchoua, Violaine Thoraval, Ethery Tsérétéli (Nicole Chenguélia), Jack Tsitsichvili, Irène Tsitsichvili de Panaskhet, Sophie Tsitsichvili de Panaskhet, Giorgio Tumanischvili, Lia et Michel Vodé, Nathéla Villecourt (Nicoladzé), Narguizi Zibzibadzé, Darédjane, Méry, Milly, Othar et Tariel Zourabichvili,

A Kaki Ramichvili

qui, à la fin des années 1950, nous permit de rencontrer les personnalités de la diaspora géorgienne exilées à Londres,

A Amiran Kavadzé

, ambassadeur de Géorgie en Suisse, qui nous encouragea, à la fin des années 1990, dans cette démarche,

A Claude Parmentier

, président de la Commission culturelle de Leuville-sur-Orge, pour son souci permanent d'enrichir le fonds documentaire de la bibliothèque municipale avec des livres sur la Géorgie,

Et à tous les Géorgiens

qui s'arrêtèrent Route de Leuville, des années 1940 aux années 2010.



Retour à [URL : 1099]

.