Géorgie et France : Georges Odichélidzé (1899-1970), officier de la Légion étrangère
2013-02-18

Georges Odichelidzé est né à Télavi le 25 novembre 1899, dans une famille qui compte des militaires comme son oncle, général de l'armée impériale russe (commandant en chef à Erzéroum durant la Ière Guerre mondiale) et de l'armée de la Ière République de Géorgie (1918-1921).

Une formation militaire en Géorgie et en France



Il est cadet à l'Ecole militaire lorsque l'Armée rouge attaque la Géorgie en février 1921 : il se bat tour à tour à Tbilissi et à Batoumi avant de s'exiler à Constantinople comme les autres élèves-officiers géorgiens.

En septembre 1921, suite à un accord entre le gouvernement géorgien et le gouvernement français -du à l'entregent du général Alexandre Eristavi-, il intègre l'école d'application de Saint Maixant et en sort sous-lieutenant en 1922.

En 1938, il épouse Tamara Kvinitadzé, fille de Guiorgui Kvinitadzé (ancien général de l'armée impériale russe et ancien commandant en chef de l'armée de la Ière République de Géorgie) : ils auront trois enfants, Guy Nodar, Catherine et Jean Mérab.

Une carrière dans la Légion étrangère



Il effectue toute sa carrière à la Légion étrangère.

En avril 1940, il est détaché du 2ème Régiment étranger d'infanterie basé au Maroc, et nommé à la tête de « l'Unité géorgienne » en formation à Barcarès (Pyrenées Orientales).

[... Cette unité forte de 160 à 180 soldats de métier, volontaires et mobilisés, tous d'origine géorgienne, est destinée à combattre dans le Caucase contre les troupes de l'URSS alliée de l'Allemagne. La défaite française met un terme à ce plan ...]

En juin 1940, Il rejoint son corps d'origine, au Maroc, la Légion étrangère.

En 1943, il combat sur le front de Tunisie.

Georges Odichélidzé termine sa carrière militaire comme chef de bataillon. Officier de la Légion d'honneur, il est porteur de la Croix de guerre et de 4 citations.

Il meurt en 1970.

*

Voir aussi :

- [URL : 2516]

- [URL : 2983]

.

Sources :

- Archives familiales

- Archives de l'Office des réfugiés géorgiens en France

- Des Géorgiens pour la France. Itinéraires de résistance. 1939-1945 de Françoise et Révaz Nicoladzé, Editions L'Harmattan, Paris, juin 2007

- Websites
.

Remerciements à Agnès et à Nodar Odichélidzé.