Géorgie et Canada : Elena Botchorichvili, écrivain
2012-01-27

Elena Botchorichvili est née en Géorgie.

Elle devient journaliste et se spécialise dans les sports afin de ne pas traiter de la politique.

Elle est la première femme à représenter le grand quotidien sportif Sovietski Sport à l'extérieur de l'URSS.

En 1992, elle quitte la Géorgie en pleine guerre civile et s'expatrie au Canada, à Montréal.

Elle écrit en russe. En plus du français, ses romans sont traduits en italien, en roumain, en géorgien, en portugais et en tchèque.

"Cette écrivaine n'explique pas les choses, elle les montre. Ses phrases sont courtes, imagées. Sans liens apparents, très souvent. L'impression qu'elle saute du coq à l'âne.

Où s'en va-t-elle comme ça?, se surprend-on à se demander. Elle ne prend pas la peine de le préciser, elle y va, elle file. Puis, au détour, ce qui nous avait paru nébuleux revient, éclairé autrement. Et l'illumination se produit
" (1).

Oeuvre

:

1999 : "Le tiroir au papillon" (2), Les éditions du Boréal,

2002 : "Opéra", Les éditions Les Allusifs,

Les Alludifs 2007 : "Faïna", Les éditions du Boréal,

2008 : "Sovki", Les éditions du Boréal,

2011 : "La tête de mon père" (3), Les éditions du Boréal.

Notes

:

(1) Selon la critique littéraire québecoise Danielle Laurin.

(2) [URL : 3651].

(3) [URL : 3652].

Sources :

- La Librairie du Globe,

- Le Devoir de Montréal
.