Elections parlementaires d'août 2001 en Albanie
2003-04-25

Élections parlementaires en Albanie : un test de stabilité et de démocratie.



La décision du Parti Socialiste, le 21 août, de proposer Ilir Meta pour un nouveau mandat de Premier Ministre a mis fin à la plus longue élection de l'histoire tumultueuse de l'Albanie post-communiste. Les élections parlementaires se sont tenues extraordinairement en quatre tours le 24 juin 2001 et les 8, 22 et 29 juillet en raison d'accusations de fraude électorale sous diverses formes. Le scrutin s'est néanmoins déroulé de manière pacifique et a permis la victoire décisive du Parti Socialiste au pouvoir.

Les Socialistes, au gouvernement depuis 1997, ont remporté 73 sièges sur les 140 à pourvoir, contre 46 pour la coalition Union pour la Victoire dominée par le Parti démocrate. Les 21 sièges restant ont été répartis entre les cinq petits partis ayant atteint les 2,5 % des voix nécessaires et les deux candidats indépendants ayant remporté des mandats directs.

Les résultats ont donné aux Socialistes une majorité suffisante pour former un nouveau gouvernement et élire, avec l'aide des alliés probables, un nouveau président en 2002, date à laquelle expire le mandat de l'actuel président en exercice, Rexhep Meidani. La formation du gouvernement a cependant été retardée de plusieurs semaines jusqu'à ce que le Comité général de direction du Parti Socialiste ait donné à Meta une victoire écrasante dans sa lutte personnelle acharnée contre le président du parti, Fatos Nano, qui avait soutenu son propre candidat au poste de Premier Ministre.


(Source : Crisisweb, août 2001)