Ukraine : état des lieux 2011 pour la francophonie (AFI)
2012-02-14

Zénon Kowal

, expert, propose dans l'édition 2011 de "L'Année francophone internationale" un état des lieux pour l'Ukraine, avec des volets renforcement du pouvoir, élections régionales, revirement constitutionnel, renforcement de la démocratie ?, entre l'UE et la Russie, un début de réformes ? et société.

Extraits : société



Parmi les évènements marquants de l'année écoulée, nous mentionnerons

:

La 25ème commémoration de la tragédie de Tchernobyl : le 19 avril 2011, le président Ianoukovitch ouvre à Kyiv la conférence internationale consacrée à la catastrophe de Tchernobyl et destinée à lever des fonds pour la construction d'un nouveau sarcophage et d'un dépôt de déchets atomiques. Des engagements à hauteur de 550 millions d'euros sont annoncés sur un total espéré de 740 millions. L'UE s'engage à concurrence de 110 millions.

Le retrait du Métropolite Lioubomyr Husar : le Métropolite de l'Eglise gréco-catholique ukrainienne (EGCU), Lioubomyr Husar, personnalité éminemment respectée de l'intelligentsia ikrainienne annonce son retrait qui est accepté par le Pape le 10 février 2011. Après avoir présidé pendant 10 ans les destinées de l'EGCU et de ses 6,5 millions de fidèles, le Cardinal Husar, âgé de 78 ans, se retire pour raisons de santé. Le 25 mars, le Pape confirme l'élection de l'Evêque Sviatoslav Chevtchouk comme primat de l'EGCU.Agé de 41 ans, l'Evêque Sviatoslav est le plus jeune des évêques de l'EGCU. Réputé pour ses talents d'organisateur, intellectuel et optimiste, il a notamment travaillé comme secrétaire privé du Cardinal Husar ces dernières années. Pour la première fois depuis 400 ans, l'intronisation a eu lieu à Kiev où l'EGCU a transféré son siège (précédemment à Lviv) en 2005.

Le Prix Chevtchenko : chaque année, les prestigieux "Prix Chevtchenko" (du nom du célèbre poète national) sont décernés sur proposition du Président à des personnalités marquantes du monde de la culture. Un parfum de scandale plane lors de la session 2011 ... L'écrivain Wasyl Chklar, nommé pour son roman "L'abandonné, le corbeau noir" déclare qu'il ne pourra accepter le prix tant que "l'ukrainophobe" ministre de l'Education, Dmytro Tabachnik, sera en fonction.
Ce roman, auquel l'auteur a travaillé pendant près de 13 ans, met à jour des pages tragiques de l'histoire de l'Ukraine : la guerre insurrectionnelle des Ukrainiens contre le pouvoir d'occupation dans les années 20 du siècle dernier.

Un palme d'or à Cannes : pour terminer sur une note positive, nous rappellerons que le 64ème festival de Cannes (2011) a récompensé de la palme d'or du meilleur court métrage une coproduction franco-ukrainienne. "Cross" est le premier court métrage professionnel réalisé par Maryna Vroda. Née en 1982 à Kyiv, la lauréate est diplômée, depuis 2007, de l'Université nationale du Théâtre, de cinématographie et de télévision "Karpenko-Karyv" de Kyiv.

Pour en savoir plus, commandez l'ouvrage [URL : 3673].