Géorgie et France : Félix Varlamichvili (1903-1986), peintre
2012-11-08

Félix Varla

Naissance en Géorgie



Félix Varlamichvili est né en 1903 dans la partie occidentale de la Géorgie, à Koutaïssi.

En 1921, il engage des études de Sciences naturelles à l'Université de Tbilissi, mais très rapidement s'oriente vers l'Académie des Beaux Arts. Diplômé, il expose ses oeuvres à plusieurs reprises et fonde une école d'art qu'il dirigera durant deux années.

Il voit le retour de Paris à Tbilissi de plusieurs peintres, Hélène Akhlédiani et Lado Goudiachvili notamment, et leurs difficultés avec les autorités soviétiques : il décide de quitter la Géorgie.

En 1928, il gagne Istanbul, puis Paris.

Exil définitif



Il rejoint Paris et participe au renouveau artistique des "Années folles" à Montparnasse d'abord sous le nom de Varlam, ensuite sous le nom de Félix Varla lorsque sa renommée grandit.

Il conduit une carrière de peintre, de graphiste et d'illustrateur avec des hauts et des bas.

Après la IIème guerre mondiale, il réside un temps en Amérique du Sud, mais revient rapidement en France.

Il s'éteint en 1986 et repose au "carré géorgien" du cimetière communal de Leuville-sur-Orge aux côtés de son épouse Ziré Bonder.

Expositions posthumes en Géorgie



Durant les années 2000, plusieurs expositions, avec quelques-unes de ses oeuvres, sont organisées en Géorgie.

Quelques-unes de ses œuvres



Avant la fête, Cavaliers, Chevaux, Chevaux fond rouge, Chevaux galopant, Chevaux s'abreuvant, Femmes au bain, Gathering wood in winter landscape, La chasse, La moisson, L'essayage, Les chevaux, Les moissonneurs, Les pêcheurs, Les trois cavaliers, Paysage d'Espagne en bleu, Paysans et leurs chevaux, Pêcheur de crustacés, Quatre chevaux en liberté, Récolte des fruits, Retour des champs, Scène paysanne, Scène symboliste: Le printemps, Still life with sunflowers, Wood cutters.