Géorgie : le mot d'arrivée de l'ambassadeur de France (février 2012)
2014-01-02

C'est un Tbilissi enfoui sous le givre et la neige qui m'attendait le 9 février, au terme d'un long périple en voiture qui m'a conduit de l'Iran jusqu'à la Géorgie. Mais tous les Géorgiens que j'ai rencontrés me disent avec un sourire rassurant que ces frimas, inédits depuis plus de quarante ans, ne dureront pas - et je veux les croire !

Je veux dire à tous nos lecteurs ma joie d'être établi à Tbilissi et je mesure déjà, à l'accueil qui m'est fait, combien la France est aimée en Géorgie. Dans ce pays où le président Sarkozy s'est rendu trois fois en trois ans, et où la France s'est ardemment investie en soutien à la paix, je sais que je pourrai compter sur d'innombrables bonnes volontés pour mener à bien ma mission et resserrer plus encore les liens entre nos deux nations.

La communauté française de Géorgie, du reste, ne cesse de s'accroître (elle a plus que triplé au cours des dix dernières années) et j'ai pu constater, en la rencontrant le 17 février dernier, sa vivacité et sa présence dans de très nombreux secteurs - organisations internationales, ONGs, commerce, finances, industrie, restauration, tourisme, etc.

Les Français de Géorgie, comme tous nos compatriotes établis hors de France, seront appelés aux urnes en avril et en mai pour l'élection présidentielle, puis en juin pour les élections législatives. L'ambassade et sa section consulaire se tiennent à leur disposition pour les assister, les renseigner et assurer dans les meilleures conditions l'exercice de leur droit de vote.

L'ambassade est désormais pleinement opérationnelle dans ses nouveaux locaux de Krtsanissi. Je me réjouis à la perspective d'y accueillir tous ceux qui, comme mon équipe et moi-même, ont à cœur d'enrichir et de renforcer les relations entre la France et la Géorgie
.



Voir aussi [URL : 3716]

.