Tsiala Bénard, chercheur en pharmacie, d'origine géorgienne
2012-02-24

Tsiala Bénard est née en France en 1968, d'Hélène Tzéréthéli (1) et de Raymond Bénard.

Des études en pharmacie



Après ses études primaires en région parisienne, elle entre au collège de Montbéliard où son père a été muté. En 1986, elle intègre la Faculté de pharmacie de Besançon.

En 1998, elle obtient un doctorat en sciences Pharmaceutiques (Pharmacotechnie et Biopharmacie) à la Faculté de pharmacie de Paris XI (Paris-Sud).

La vie personnelle



Elle épouse Lévan Boukhnikachvili, avec qui elle a deux enfants, Alexis et Salomé. Ele divorce en 2011.

Elle pratique la danse, la clarinette, le théâtre, la natation et le ski.

La vie professionnelle



Après avoir exercé le métier d'Ingénieur de recherche chez Pzifer, elle rejoint une division de Rhône-Poulenc aujourd'hui intégrée à Sanofi : elle assume la responsabilité d'une unité de Recherche et Développement.

La cause géorgienne



Par sa mère -figure de la communauté géorgienne en France-, par son père -curieux de Géorgie-, par le père de ses enfants -emigré de Géorgie en France-, elle baigne dans les différentes cultures géorgiennes, celle des années 1920, celle de l'émigration et celle des années 1990 / 2000.

Sa proximité géographique avec Leuville-sur-Orge lui permet d'entretenir le lien avec la patrie de ses grands parents.

Note

:

(1) Hélène Bénard, née Tzéréthéli, est la fille de parents émigrés de Géorgie en France durant les années 1920.