Un rapport de la FIDH sur la Tchétchénie
2009-01-26

Un rapport de la FIDH



A l'occasion de l'examen de la Fédération de Russie devant le Comité des Nations Unies contre la Torture, au cours de sa 28ème session à Genève, la

Fédération internationale des ligues des droits de l'homme

(FIDH) a soumis aux membres du Comité un rapport sur les atteintes aux droits de l'Homme en Tchétchénie :

"(…) En Tchétchénie, l'usage de la torture par les forces armées russes est systématique et quotidien. Comme le démontre le rapport préparé par l'ONG Mémorial (Centre des droits de l'Homme en Russie), "les forces fédérales considèrent le recours à la torture comme un moyen inévitable, et même souhaitable, d'intervention dans le conflit tchétchène".

Le rapport énumère de nombreuses violations flagrantes et massives des droits de l'homme à l'égard de populations civiles : tortures et traitements cruels, arrestations arbitraires et illégales, "interrogatoires forcés", enfermement dans des lieux de détention illégaux, disparitions et meurtres. Ces informations font également l'objet d'un rapport de la FIDH : "Tchétchénie, terreur et impunité : un système organisé", publié au mois d'avril 2002 (accessible sur le site : www.fidh.org).

De nombreux cas de torture et de disparition dans des zones de conflit en Tchétchénie sont constatées dans le cadre d'opérations de "nettoyages" et de "filtrations" (Tsotsin-Iurt , 25 mars-1er avril 2002), "d'interrogatoires forcés" (district de Chatoï, 11 janvier 2002), de disparitions (Ourous-Martan, 1er mars 2002) et "d'opérations spéciales ciblées" (Argoun, 2-4 mars 2002).

L'ensemble de ces pratiques perpétrées par l'armée russe violent tant le droit international humanitaire des conventions de Genève que les instruments internationaux de protection de droits de l'homme. A cet égard, "nombre de ces violations graves des droits de l'homme sont assimilables à des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité".




(D'après le communiqué de la Fédération internationale des Ligues des droits de l'Homme du 7 mai 2002).