Géorgie : conclusions du Conseil de l'Union européenne (27 février 2012)
2013-12-11

Source, agence Noécom, 28 février 2012

A la veille de la visite en Géorgie du Commissaire européen au commerce qui marquera le lancement des négociations sur un accord de libre échange approfondi et complet, le Conseil de l'Union européenne a adopté des conclusions sur le Caucase du Sud.

Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont notamment abordé plusieurs questions relatives à la Géorgie.


En premier lieu, l'UE s'est félicité « des progrès réalisés dans les domaines de l'Accord d'Associations (AA) entre l'UE et la Géorgie, et du lancement des négociations en vue d'accord de libre échange approfondi et complet. »

L'UE a également insisté sur la nécessité de poursuivre les réformes engagées par la Géorgie.

L'UE a reconnu « les aspirations européennes et le choix européen de la Géorgie, et son engagement à construire un démocratie durable et profondément ancrée ».

Le texte rappelle que « L'UE met l'accent sur l'importance primordiale de garantir que les élections parlementaires de 2012 et l'élection présidentielle de 2013 répondent aux normes internationales. »

Le Conseil a ensuite abordé la question du conflit avec la Russie. Rappelant son « soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Géorgie », « son inquiétude quant à la présence militaire et des forces de sécurité russes », « l'UE appelle la Russie à remplir ses obligations » issues de l'accord de 2008.

L'UE a appelé à la poursuite du dialogue dans le cadre des négociations de Genève et a précisé qu'à cette fin, « un engagement clair de non-recours à la force par la Russie est nécessaire ».



L'UE a enfin salué « les mesures prises par la Géorgie par la mise en oeuvre de sa stratégie de dialogue avec les régions séparatistes » et a encouragé la Géorgie à continuer plus loin dans cette voie.



Pour consulter l'intégralité du texte (en anglais):

[URL : http://consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/EN/foraff/128197.pdf]