Slovénie : formalités d'entrée des ressortissants français (2012)
2012-03-12

La Slovénie a rejoint l'espace Schengen le 21 décembre 2007.
Les ressortissants français ne sont pas soumis au visa quel que soit la durée de leur séjour en Slovénie. En revanche, ils doivent posséder, lors de leur séjour dans ce pays, un document d'identité en cours de validité (passeport ou carte nationale d'identité). Il est rappelé qu'un permis de conduire n'est pas un document de voyage. Ces conditions s'appliquent aussi aux enfants (un simple livret de famille ne suffit pas).

Dans certains cas, la législation slovène peut prévoir de lourdes amendes pour tout ressortissant européen qui voyagerait avec un titre d'identité ou de voyage périmé et une amende allant de 500 à 1.200€ en cas d'absence totale de document d'identité.

Ces sanctions sont effectivement appliquées.

Formalités de séjour



a - Vous séjournez à l'hôtel ou au camping : la structure qui vous accueille se charge des formalités de déclaration de votre séjour temporaire auprès des autorités slovènes ;

b - Vous séjournez en Slovénie chez des amis, de la famille, pour une durée inférieure à 90 jours : vous devez obligatoirement signaler votre présence au poste de police le plus proche dans un délai de 3 jours à compter de votre arrivée en Slovénie. La personne qui vous héberge doit vous accompagner au poste de police pour effectuer cet enregistrement. Il est également obligatoire de signaler au poste de police tout changement d'adresse ainsi que votre départ définitif du pays. Si un étranger ne respecte pas cette réglementation, il peut faire l'objet d'une amende allant de 400 à 1.200€.

c - Vous souhaitez séjourner plus de 90 jours en Slovénie : vous devez, dans un premier temps, signaler votre arrivée au poste de police (voir ci-dessus), puis présenter une demande d'attestation de déclaration de résidence pour citoyen de l'EEE (Potrdilo o prijavi prebivanja za drzavljana EGP) auprès du Département des étrangers de l'unité administrative (Upravna enota). Pour obtenir cette attestation de déclaration de résidence, il faut justifier à la fois de :
- son identité
- ses ressources financières
- son assurance maladie. L'administration slovène vous demandera de préciser la raison de votre séjour (travailleur salarié, travailleur indépendant, étudiant, autre). En fonction du motif de votre séjour en Slovénie, d'autres pièces justificatives vous seront réclamées : attestation de scolarité, contrat de travail, etc. L'attestation de déclaration de résidence pour citoyens de l'EEE est délivrée pour une période de 5 ans, ou moins si le séjour envisagé est inférieur. Sur la base de cette attestation, vous pouvez ensuite demander un certificat de résidence si vous avez besoin de justifier votre adresse

Un citoyen de l'Union européenne qui séjournerait en Slovénie sans attestation de résidence pourrait être verbalisé : l'amende va de 500 à 1.200€.