"Prière punk" anti-Poutine dans une cathédrale russe : les suspectes en prison (mars 2012)
2013-12-19

MOSCOU, 14 mars - RIA Novosti

La Cour municipale de Moscou a confirmé la validité de la mise en détention de Nadejda Tolokonnikova, membre du groupe punk Pussy Riot qui a tenu un "concert" anti-Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou, rapporte mercredi le correspondant de l'agence russe d'information juridico-légale RAPSI.

Le 21 février, cinq membres de Pussy Riot, arborant des cagoules multicolores, ont improvisé une "prière punk" devant l'autel de la cathédrale, haut lieu du culte orthodoxe situé dans le centre de Moscou. Selon une des membres du groupe, leur action avait pour but de "supplier la Sainte Vierge de chasser Poutine le plus vite possible". La vidéo circule depuis sur internet.

Les membres du groupe sont parvenus à s'enfuir avant l'arrivée de la police. Cependant, les 3 et 4 mars, six ont été arrêtés. La justice russe les accuse de "hooliganisme", délit passible d'une peine allant jusqu'à sept années de réclusion.

Depuis le 5 mars, Nadejda Tolokonnikova et Maria Alyokhine, deux membres de Pussy Riot, sont maintenues en détention, jusqu'à l'audience prévue le 24 avril. Elles ont entamé une grève de la faim.