Tbilissi : 3ème festival de photographie (29 mai au 4 juin 2012)
2012-04-13

Pour sa 3ème édition, le "Tbilisi Photo Festival" se place sous le signe du témoignage et de l'engagement. Avec une exposition inédite consacrée à la Syrie plongée dans le chaos, et la venue du photographe de guerre Stanley Green, en invité d'honneur. Le Festival a pour ambition de montrer le meilleur de la photographie mondiale, mais aussi de se poser comme le rendez-vous incontournable des photographies des mondes qui se rencontrent dans le Caucase, couloir à la croisée des univers asiatique, iranien, turc, européen, russe, arabe. Photo afghane ? Photo géorgienne ou arménienne ? Photo iranienne, irakienne ou russe ? Elles sont toutes au rendez-vous.

Comme pour ses deux premières éditions, la Nuit de la photographie, en partenariat avec la nuit de l'Année, organisée par les Rencontres d'Arles, sera le point d'orgue d'un long week-end de photographies et de "soupra" (table géorgienne, festive).

Dix écrans géants seront accrochés de par les rues du vieux Tbilissi. Entre les bains d'Abanotoubani et la place Goudiachvili, aux terrasses des cafés, chacun pourra se repaître du travail des meilleures agences et collectifs de photographes (Noor, Vu, Myop, VII, Ostkreuz ...) et des plus grands magazines et journaux.

La 3éme Nuit de la photographie offre une partie du programme de La Nuit de l'Année d'Arles enrichi par une sélection propre au Tbilisi Photo Festival. Photographes géorgiens, arméniens, turcs, azéris, russes, iraniens ... Avec entre autre "Grozny - Nine cities", projets de trois femmes photographes russes sur la Tchétchénie d'aujourd'hui ; des photo-jouralistes arméniennes avec Nazik Amenakyan sur les transsexuels, ou Azniv Andreasyan, sur la folie du skateboard à Erevan. Sans oublier l'étonnant travail d'agence afghane "Afghan Eyes", une série sur les émeutes provoquées par les Corans brûlés, une autre sur la vie quotidienne afghane vue par les Afghans, et irakienne "Metrography" basée à Bagdad ("The Sorrow of Kirkuk" ou "Day Laborers in Northern Iraq". Le dynamique Russian Reporter Magazine présentera aussi son cru 2011.

Syrie. Témoignage et engagement



Black Sea. Les couleurs de la mer Noire



Stanley Greene. On the Road to Chechnya



Regards d'iraniennes. Images dévoilées



Le Caucase. Portraits du 19ème siècle



Natela Grigalashvili. Abécédaire géorgien



La semaine de l'Europe. Débats et conférences





Pour en savoir plus :

[URL : http://www.tbilisiphotofestival.com].