Géorgie : déclaration du porte-parole du ministère français des Affaires étrangères (avril 2012)
2012-04-16

Etaient présents à la Conférence de presse du porte-parole du ministère français des affaires étrangères et européennes, le 6 avril 2012 : M. Guéno Djokhidzé (Georgian Journal), M. Besso Mamineichvili (Rezonansi) et Mme Nini Goguibéridzé (Taboula).

POINT DE PRESSE DU 6 AVRIL 2012, DÉCLARATIONS DU PORTE-PAROLE







7 - Accueil des journalistes géorgiens



Nous avons un proverbe en France qui dit que l'on garde toujours le meilleur pour la fin. Je voudrais donc saluer la présence parmi nous aujourd'hui de journalistes géorgiens qui sont nos invités.

Je voudrais leur dire que c'est un immense plaisir de vous accueillir auprès de nous aujourd'hui. J'espère que votre séjour à Paris se passe au mieux.

Je voudrais également vous dire combien la Géorgie occupe une place tout à fait particulière dans notre cœur. Le président de la République s'est rendu à Tbilissi il y a très peu de temps. Il a reçu un accueil formidable. Je voudrais vous rappeler la grande amitié de la France pour la Géorgie et combien nous sommes heureux de vous avoir parmi nous.

Lorsque vous rentrerez dans votre pays, dites autour de vous que la France est un pays qui est ami de la Géorgie, qui est ami des Géorgiens. Dites à tout le monde que nous avons une seule ambition, c'est de continuer à travailler avec vous, avec la Géorgie, tous les jours afin d'approfondir toutes nos relations dans tous les domaines.

Nous ne pouvons pas changer la géographie. Entre la France et la Géorgie, il y de longues distances mais ce que l'on peut changer en revanche, ce sont les distances qui nous rapprochent au niveau de l'amitié, au niveau de la solidarité aussi et du travail en commun que nous menons avec les autorités de votre pays pour faire en sorte qu'il y ait un peu plus de France en Géorgie et un peu plus de Géorgie en France.