Question à propos de la prise de contrôle du russe AVTOVAZ par Renault (2012)
2012-06-16

En 2008, Renault acquiert 25% du fabricant automobile russe AVTOVAZ pour 750 millions d'euros. Début mai 2012, il acquiert pour 570 millions (avec son allié Nissan) une participation de 67% de la holding financière qui détient 74,5% d'AVTOVAZ. Au final AVTOVAZ appartient à 35% à Renault, et à 15% (plus 1 action) à Nissan. Pour le reste l'actionnaire public russe Russian Technologies veille.

Cette opération illustre la course au gigantisme engagée par Renault, qui après son alliance avec Nissan et son achat partiel d'AVTOVAZ, devient le 3ème constructeur mondial derrière Général Motors et Toyota, au coude-à-coude avec Volkswagen.

Un marché russe prometteur



En 2011, 2,6 millions d'automobiles se sont vendues en Fédération de Russie : AVTOVAZ, Nissan et Renault revendiquent 880 000 véhicules, dont 580 000 de ces fameuses Lada, le modèle russe de référence.

En 2012, le marché russe des véhicules neufs devrait atteindre 2,9 millions d'unité, soit un niveau équivalent aux plus grands pays de l'Union européenne.

D'ici 2016, l'objectif des nouveaux alliés est d'en conquérir 40%, de produire 1,6 million d'automobiles,
et d'accélérer les exportations de Lada non seulement vers "l'étranger proche russe" mais aussi vers le Moyen-Orient et l'Amérique du Sud, voire l'Europe.

Un appareil de production en rénovation profonde



Le complexe industriel de Togliatti, qui emploie 72 000 salariés, a bénéficié d'importants transferts de technologies.

Ue nouvelle ligne de production est opérationnelle et assemblera 350 000 véhicules par an (modèles dérivés de la Logan, de chez Dacia / Renault).

Des breaks et des fourgonnettes Largus Nissan sont déjà produites, un nouveau modèle (Almera) devrait être lancé.

Stratégie sous condition



Si toutes les clauses de cet accord ne sont pas rendues publiques, Renault a annoncé qu'il avait pour prélable des audits financiers, juridiques et environnementaux.

Est-ce à croire qu'après une décennie de partenariat, le fabricant français s'attend encore à quelque surprise de taille ?

Voir aussi :

- [URL : 2891]

- [URL : 3347]

.