Géorgie : "campagne de désinformation européenne" selon la majorité présidentielle (septembre 2012)
2013-12-08

NoéCom, un cabinet français de communication politique, oeuvrant au profit de la majorité présidentielle géorgienne, a publié le 4 septembre 2012 auprès des médias, le communiqué ci-dessous.

"Nous avons constaté que vous-même, vos services et/ou rédactions - ainsi que de nombreux autres à travers la France et au sein des institutions européennes - ont été les destinataires d'un nombre important d'allégations en rapport à l'environnement électoral ou la situation politique en Géorgie à l'approche du scrutin législatif du 1er octobre prochain.

Ces allégations, provenant de divers cabinets de lobbying engagés par M. Bidzina Ivanishvili, sa coalition politique « Rêve géorgien » ou ses entreprises, actifs dans la campagne électorale qui se déroule actuellement en Géorgie, se basent pour la plupart sur des affirmations sans fondements et des informations fausses.

Face à l'accumulation de cas avérés de désinformation, nous sommes amenés à dénoncer de telles méthodes.

Nous ne comprenons pas notre métier de communicants politiques comme une activité d'influence obscure et de manipulation de faits. Bien au contraire, nous sommes soucieux de mettre notre activité au service du fonctionnement de la démocratie en offrant aux acteurs du monde politique, médiatique et intellectuel un accès à l'information et un décryptage de ces informations dans un monde complexe.

Pour notre part, nous cherchons à argumenter en faveur d'une position sans jamais déformer les faits. Libre à chacun ensuite à se forger son propre avis.

Les prochaines élections parlementaires représentent un enjeu crucial pour la Géorgie. Les pratiques de certains de nos homologues visant à décrédibiliser les institutions d'Etat, les observateurs indépendants et le gouvernement mettent en péril la jeune démocratie géorgienne
".






Voir aussi [URL : http://noecom.com/]

.