Union européenne : FESF et MES
2012-12-13

Après la réunion, à Luxembourg, le lundi 8 octobre 2012, des ministres des finances des 17 pays de la zone euro, le président de l'Eurogroupe, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, a déclaré :

"Le lancement du Mécanisme européen de stabilité -MES- constitue une étape historique dans la construction de l'Union monétaire, la zone euro est désormais pourvue d'un pare-feu permanent et efficace".

L'agence de notation Moody's attribue au MES sa note de solvabilité maximale ("AAA"). L'agence Fitch lui attribue la même note. Moody's associe néanmoins à cette note une "perspective négative", signe qu'elle pourrait l'abaisser à moyen terme.

Le MES prendra à terme la relève du Fonds de secours actuel, le FESF. Pourtant, les deux instruments cohabiteront jusqu'en juin 2013, ce qui permettra un temps de cumuler leur capacité de prêts pour atteindre 700 milliards d'euros.

Le MES pourra servir à recapitaliser directement les banques de la zone euro, sans alourdir la dette des Etats, à condition que l'Union européenne mette en place un mécanisme commun de supervision bancaire, prévu au mieux début 2013.



Voir aussi :

- [URL : 3455],

- [URL : 3843]

.