Séminaire 2012 / 2013 : "Communiquer en URSS et dans les pays socialistes" (EHESS)
2013-03-28

Larissa Zakharova (maître de conférences à l'EHESS/CERCEC).

« Communiquer en URSS et dans les pays socialistes : politiques et pratiques sociales ».

- 1er et 3e mardis du mois de 13 h à 15 h,

- EHESS, salle 667, bât. Le France, 190-198 av de France 75013 Paris
.

Présentation



Dans ce séminaire, nous réfléchirons aux modalités et aux conséquences des inscriptions sociales, culturelles et politiques des outils de communication en URSS et dans les pays socialistes. L'objectif sera de comprendre, à travers les appropriations politiques et sociales des techniques de communication (de la radio à la télévision, en passant par le téléphone), comment l'accès à ces outils se distribue dans les sociétés socialistes et comment cette répartition influe sur les dynamiques et la cohésion sociales. On tâchera de voir dans quelle mesure le progrès technologique dans le domaine des communications entraîne l'intensification des échanges à distance et quelle influence il peut avoir sur les échanges de proximité. Une analyse des pratiques de communication permettra de comprendre comment les finalités des outils de communication sont modifiées par les usagers dans les sociétés sous surveillance. Cet examen de la consommation socialement différenciée des communications s'accompagnera de comparaisons avec les pratiques de communication en Occident.

Programme prévisionnel




Le 6 novembre 2012

. Séance introductive. Appropriations politiques et sociales des outils de communication.

Le 20 novembre

. Igor Narski (Université de Tcheliabinsk). Communications familiales intergénérationnelles au sujet du passé en URSS.

Le 4 décembre

. Les échanges de proximité : flux d'informations dans une société sous surveillance

Le 18 décembre

. Rompre l'enfermement. Les communications épistolaires au Goulag.

Le 15 janvier 2013

. Quand le secret provoque des failles dans les communications au sein de l'appareil du pouvoir.

Le 5 février

. Véronique Jobert (Université Paris-Sorbonne). Un outil de communication en sursis : la correspondance épistolaire à l'époque stalinienne. L'exemple des lettres d'Olga Aleksandrovna Tolstaïa-Voeïkova (1927-1933).

Le 5 mars, 15h00 à 17h00, salle 670

. Attila Szörényi (Université Catholique Pázmány Péter, Hongrie). Sovietization of Hungary's telecommunications. Business vs. politics in the early Cold War.

Le 19 mars, 13h00 à 15h00, salle 670

. Cristina Preutu (Université Alexandru Ioan Cuza, Iasi, Roumanie). Propagande et communication politique au début du gouvernement de Nicolae Ceaușescu.

Le 2 avril 15h00 à 17h00, salle 670

. Communications horizontales et sociabilité à distance en URSS. Vers une délocalisation progressive des liens sociaux?

Le 21 mai

. Communications verticales. Techniques de pouvoir dans les échanges asymétriques ?

Le 4 juin

. Catherine Gousseff (CNRS, CERCEC). Du déficit de communication et de ses incidences dans l'action : le cas des transferts de populations entre la Pologne et l'URSS (1944-1947).

Le 18 juin

. Transmettre l'expérience de la Seconde Guerre mondiale. La correspondance de Iakov Cheïgal, médecin mobilisé.


Retour à [URL : 3966]

.