Bibliographie : "Faux coupables. Surveillance, aveux et procès en Ukraine soviétique (1924-1934)" d'Alain Blum et de Yun Shapoval
2012-11-12

Le livre



Criminalisation du quotidien, procès publics, délateurs et dénoncés : la répression qui s'abat sur la société soviétique à l'aube du stalinisme n'épargne aucune catégorie sociale. C'est en partant des milieux scientifiques en Ukraine décimés par les purges, et en particulier de deux grands savants, Gruševskij et Efremov, qu'Alain Blum et Yuri Shapoval illustrent les mécanismes de cette violence aveugle jusqu'à l'absurde.
Retranscriptions d'interrogatoires, rapports de la GPU, journaux intimes des accusés, dépositions soutirées aux prisonniers : ces pièces d'archives inédites décrivent la montée de la peur, les humiliations, les menaces de représailles, les condamnations. Une inquisition d'un genre nouveau qui préfigure la Grande terreur et s'exerce avec d'autant plus de brutalité que Staline nourrit une méfiance obsessionnelle à l'égard des élites ukrainiennes, soupçonnées de nationalisme. Une étude fondamentale pour comprendre la genèse et les rouages de la répression stalinienne en Ukraine.

Retranscriptions d'interrogatoires, rapports de la GPU, journaux intimes des accusés, dépositions soutirées aux prisonniers : ces pièces d'archives inédites décrivent la montée de la peur, les humi-liations, les menaces de représailles, les condamnations. Une inqui-sition d'un genre nouveau qui préfigure la Grande terreur et s'exerce avec d'autant plus de brutalité que Staline nourrit une mé-fiance obsessionnelle à l'égard des élites ukrainiennes, soupçonnées de nationalisme. Une étude fondamentale pour comprendre la ge-nèse et les rouages de la répression stalinienne en Ukraine.

Les auteurs



Alain Blum

est directeur du Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Cercec, EHESS/CNRS), directeur d'études à l'EHESS et directeur de recherches à l'Ined. Il est notamment l'auteur de L'Anarchie bureaucratique : statistique et pouvoir sous Staline (2003) et a codirigé l'ouvrage Déportés en URSS. Récits d'Européens au Goulag (2012).

Yuri Shapoval

est professeur d'histoire à l'Institut d'études politiques et ethno-nationales (Académie des sciences d'Ukraine), où il dirige le département d'études ethniques. Il est l'auteur de L'Ukraine des années 1920 aux années 1950 : les pages d'une histoire non écrite (1993) et de L'Ukraine au XXe siècle : population et faits en un temps difficile (2001).


-

CNRS-Editions, 15, rue Malebranche, 75005 Paris.

- Collection : Mondes Russes, ISBN : 978-2-271-07279-5.