Moldavie : Nicolae Timofti, président de la République (2012)
2013-11-12

Nicolae Timofti est né le 22 décembre 1948 à Ciutulești, en Moldavie.

Une carrière dans la justice



Il effectue une carrière dans la justice et est élu président de l'association des juges en 1996.

Il devient ensuite président du Conseil supérieur de la magistrature.

Une entrée en politique



Le 16 mars 2012, après trois années de crise politique car les parlements successifs ne parviennent pas à réunir la majorité des 3/5 (1), il est élu président de la République grâce à la défection de 3 députés du Parti communiste.

L'Alliance pour le progrès, pro-européenne, voit ainsi son candidat triompher. Le Parti communiste conteste cette élection, mais la Cour constitutionnelle moldave la valide.

Nicolae Timofti est favorable à l'intégration européenne, défavorable au rapprochement avec l'Union eurasiatique souhaitée par Vladimir Poutine et souhaite trouver un terrain d'entente avec la Roumanie afin de faire évacuer les troupes russes de Transnistrie.

Si la question de l'intégration de la Moldavie à l'OTAN ne se pose pas, il est certain que la perte d'influence russe aux marges de son territoire explique la rugosité des réactions de Moscou (2).

Notes



(1) Le vieux leader communiste moldave, Vladimir Voronine, déjà ministre à l'époque soviétique a tout mis en oeuvre durant trois années, avec cerainement la bénidiction de Moscou, afin d'empêcher un libéral de devenir président de la République.

(2) Après l'élection de Nicolas Timofti, Moscou décide de nommer un représentant spécial en Transnistrie, Dmitri Rogozine, réputé pour ses positions ultranationalistes.