Moldavie : Vlad Filat, ancien Premier ministre
2013-11-21

Vladimir Filat, dit Vlad, est né le 6 mai 1969 à Lapusna, en Moldavie.

En 1986, après ses études secondaires, il oeuvre une année à la station radio de son lycée.

En 1987 et 1988, il accomplit son service militaire en Ukraine, à Simferopol, puis à Sebastopol.

A partir de 1989, il étudie à l'école technique de Chisinau, puis à l'université Alexandru Ioan Cuza de Iași, en Roumanie, pour y suivre des cours de droit.

Les affaires en Roumanie



En 1995, Il crée la société RoMold Trading, dont il est directeur général.

En 1997, il fonde la compagnie Dosoftei et en devient président du conseil d'administration.

Le retour en Moldavie, la fonction publique



En 1998, il devient directeur général des Privatisations et de l'administration des propriétés de l'État du ministère de l'Économie et des réformes.

La politique



En 1997, il adhère au Parti démocrate et en est élu vice-président en 2005.

En 1999, il est nommé ministre d'État dans un gouvernement de centre-droit, l'Alliance pour la démocratie et les réformes, et reste en poste 9 mois.

En 2005, il est élu député et prend alors la vice-présidence de la Commission parlementaire de la sécurité, de l'ordre public et de la défense.

En 2007, il fonde le Parti libéral démocrate et en prend la présidence.

En juillet 2009, après les éléctions d'avril ayant donné un Parlement ingouvernable, la coalition "Alliance pour l'intégration européenne" à laquelle participe le Parti libéral démocrate, remporte les élections.

Le 17 septembre 2009, Vladimir Filat est élu Premier ministre et il forme son 1er gouvernement.

Le 27 décembre 2010, devant la situation de crise pour la fonction présidentielle, il démissionne du poste de premier ministre et devenir président de la République par intérim. Il retrouve son poste de Premier ministre le 14 janvier 2011 et forme son 2ème gouvernement.

Il perd ce poste en 2013.

L'homme



L'introduction de la concurrence dans le marché intérieur, et le soutien aux petites et moyennes entreprises figurent parmi ses préoccupations économiques. La démilitarisation du ministère de l'Intérieur et la dépolitisation des services secrets sont ses priorités politiques. La réforme et la modernisation de l'appareil et du système judiciaire lui paraissent incontournables vis-à-vis du partenaire stratégique qu'est l'Union européenne. Il n'exclut ni la Russie, ni la Roumanie, voire les Etats-Unis, du domaine des relations privilégiées à entretenir.

Il est marié et a deux enfants, et possède la nationalité roumaine.

Voir aussi [URL : 4064]

.