L'Union européenne élargie : un défi économique pour tous
2009-12-03

Depuis la chute du mur de Berlin, en 1989, Jean-Joseph Boillot a suivi la transition post-communiste pour la direction des Relations économiques extérieures (DREE) du ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, successivement en poste à Prague, Moscou, Hong Kong, puis à Budapest dans la phase de préadhésion. Il est professeur agrégé de sciences sociales et docteur en sciences économiques.

L'Union européenne élargie : un défi économique pour tous



Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Slovénie, Chypre et Malte : conformément au Conseil européen de Copenhague de la mi-décembre 2002, ces dix pays devraient bientôt rejoindre l'Union européenne et ainsi participer à part entière aux élections au Parlement européen de 2004. Deux autres (Bulgarie et Roumanie) se sont fixé 2007 comme objectif. Et la Turquie comme les cinq pays des Balkans occidentaux ne veulent pas être en reste. L'élargissement de l'Union européenne constitue donc un grand chantier pour le XXIe siècle. Il n'est pas sans opportunités pour la place de l'Europe dans le monde, mais il n'est pas non plus sans risques.

Pas sans opportunités d'abord pour les pays candidats eux-mêmes qui, selon la théorie de la convergence, devraient connaître une croissance plus rapide et rattraper ainsi le niveau de vie européen grâce à leur entrée dans le grand marché. Pas sans risques non plus puisque après la transition post-communiste, ces pays subiront l'inévitable choc de l'adhésion, celui de la concurrence avec des économies très productives. Comprendre ce que sont ces nouvelles économies européennes, ce qu'elles sont devenues en quelque dix ans de réformes fondamentales, et comment elles peuvent s'intégrer au marché unique, tel est le premier objectif de cet ouvrage.

Pas sans opportunités non plus pour l'Europe. Le passage d'une Union à 15 vers une grande Union à 27, et peut-être même à 32 ou 33 pays, représente un marché de 500 à 600 millions d'habitants, le plus vaste de la planète en termes économiques. Mais c'est aussi un espace qui devient continental, plus inégal en matière de niveau de vie et de solidité des institutions, donc plus fragile à gouverner. Le présent ouvrage fournit de nombreux exemples concrets de la réorganisation de cet espace productif et des échanges auxquels les Européens doivent se préparer, et bien-sûr les Français, souvent inquiets des conséquences de l'élargissement.

Tel est le second objectif de cet ouvrage bien informé, concret, pédagogique, et qui s'adresse à un public d'étudiants mais aussi d'entreprises, ainsi qu'à tous les décideurs qui seront confrontés dans les années à venir aux conséquences de cette mutation historique de l'Europe.





Boillot, Jean-Joseph, L'Union européenne élargie. La documentation Française, 2002