Arménie : les transports pour les touristes (2012)
2013-02-05

Selon le ministère français des Affaires étrangères :

Infrastructure routière



Les postes frontières ouverts sont ceux avec la Georgie et l'Iran, au passage desquels l'entrée des véhicules privés est soumise aux réglementations en vigueur dans ces pays.

Le réseau d'autobus est vétuste. La signalisation routière est mauvaise. Il est donc préférable de voyager accompagné d'un guide local.

Les grands axes routiers sont bons, les routes secondaires dans un état très médiocre.

En cas d'accident, faire établir un constat à l'amiable en présence de la police que l'on peut contacter en composant le 102. L'assurance n'est pas obligatoire.

Réseau ferroviaire



Le voyage en train d'Erevan à Tbilissi est possible. Le trajet d'environ 350 km s'effectue en une douzaine d'heures. Le confort est relatif.

Réseau aérien



Des liaisons aériennes existent avec la France, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Autriche, la Tchéquie, les pays de la CEI, l'Iran, la Turquie…