Malmené en Europe, Renault devient la première marque étrangère en Russie (2012)
2013-01-04

par Alain-Gabriel Verdoye

Source La Tribune, Paris, 10 décembre 2012.

Renault progresse fortement sur un marché russe qui ralentit. Renault double le coréen Kia. Les accords définitifs sur une prise de contrôle d'Avtovaz (Lada) sont attendus cette semaine.

Si ses ventes n'arrêtent pas de dégringoler en Europe et notamment en France, Renault progresse fortement... en Russie. Le marché russe est resté stable en novembre après plus de deux ans de croissance ininterrompue, selon des chiffres publiés ce lundi par l'Association des entreprises européennes (AEB). Mais Renault est parvenu à progresser encore de 17%. C'est la plus forte progression de tous les grands constructeurs présents sur place. Sur onze mois, Renault a même crû de 23% à 172.601 unités, alors que le marché progressait dans le même temps de 12%. Renault double ainsi le... coréen Kia d'une trentaine de véhicules. C'est donc la première marque étrangère en Russie. Renault produit à Moscou et il vient d'accroître les capacités. Ces ventes n'incluent pas celles d'Avtovaz (Lada), le premier constructeur russe dont Renault détient 25% du capital. Avtovaz a crû pour sa part de 7% en novembre, mais baissé de 8% sur onze mois à 494.271 unités. Du coup, l'Alliance Renault-Nissan-Avtovaz a progressé de 2% en novembre et sur onze mois à 817.390. PSA a en revanche reculé de 11% en novembre, mais crû de 10% sur onze mois à 71.480 véhicules.


Accord sur Avtovaz



L'accord final permettant à Renault-Nissan de prendre le contrôle du russe Avtovaz devrait être signé en début de semaine, avait indiqué jeudi une source proche du dossier à l'AFP. Le constructeur automobile français et son partenaire japonais ont signé début mai un protocole d'accord pour la création d'une coentreprise avec la société publique russe Russian Technologies, qui détient actuellement 36% d'Avtovaz. Ce protocole prévoit que Renault et Nissan investissent par étapes 750 millions de dollars pour obtenir 67,13% de cette coentreprise, qui détiendra à son tour 74,5% d'Avtovaz. Le constructeur français avait déboursé en février 2008 un milliard de dollars pour acquérir 25% plus une action du Russe. Renault apportera 300 millions supplémentaires, tandis que Nissan paiera 450 millions.

Marché en croissance sur l'année



AEB prévoit des ventes totales sur l'année d'au moins 2,9 millions d'unités en Russie, ce qui représenterait une croissance du marché de l'ordre de 11,5%. En 2011, près de 2,6 millions de voitures particulières et véhicules utilitaires légers avaient été vendus en Russie, soit 39% de plus que l'année précédente. Le marché automobile avait renoué avec la croissance en 2010.






Pour en savoir plus



[URL : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20121210trib000736223/malmene-en-europe-renault-devient-la-premiere-marque-etrangere-en-russie.html].