Albanie : Alfred Spiro Moisiu président de la République de 2002 à 2007
2012-12-27

Le président A. Moisiu est né le 1er décembre 1929 dans la ville de Shkodër. Il fait ses études secondaires à Tirana, la capitale du pays. Il est veuf avec quatre enfants, trois filles et un garçon.

Après s'être battu contre l'occupant allemand, il entame des études d'ingénieur à l'Ecole militaire de technologie de Leningrad (aujourd'hui Saint-Petersbourg) (1946-1948) puis part pour l'Académie militaire de Moscou (1952-58) avant de suivre l'Ecole d'Etat-Major à l'Académie de Défense de Tirana (1967-1968). En 1979, il obtient un doctorat (en études de Défense). En 1995, il suivra une formation destinée à de hautes personnalités au Collège militaire de l'OTAN à Rome.

Il débute sa carrière professionnelle comme officier à l'Ecole interarmes de Tirana (1948-1949), puis en tant qu'officier instructeur à l'Académie militaire Skanderberg (1949-1951). Il est ensuite nommé à la Direction du Génie au ministère de la Défense (1966-71) puis devient commandant de la brigade de Génie de Kavaja (1966-1971). Il est enfin chef de la Direction du Génie et des Fortifications au ministère de la Défense (1971-1981). Selon certaines rumeurs, il est écarté du ministère à la suite du décès en 1982 du Premier ministre, M. Shehu, qui est en conflit avec E. Hodja. Il exerce son dernier commandement dans la ville de Burrel (1982-84). Il quitte le service actif avec le grade de général en 1985.

Vers la fin de sa carrière militaire, il exerce également des responsabilités politiques. De 1981 à 1982, il est nommé vice-ministre de la Défense et garde son poste sous trois ministres successifs. Dans le « gouvernement de techniciens » des années 1991-1992, dirigé par V. Ahmeti, il exerce les fonctions de ministre de la Défense puis, de 1992 à 1994, il devient conseiller du ministre de la Défense. De 1994 à 1997, il est de nouveau nommé vice-ministre de la Défense, chargé de l'élaboration de la nouvelle politique de Défense du pays. Il est remercié lorsque le parti socialiste revient au pouvoir en 1997.

Spécialiste des questions de Défense, A. Moisiu est devenu le président de l'Association Atlantique Albanaise (1994). À ce titre, il organise plusieurs conférences internationales sur les questions de paix et de sécurité régionales. En 2002, avant d'être élu à la tête de l'Etat, il est proposé pour devenir vice-président de l'organisation internationale des associations atlantiques (ATA), qui regroupe les organisations nationales soutenant l'OTAN et le Partenariat pour la Paix (PfP).

Sa candidature à la présidence de la République est fermement plaidée par les organisations internationales qui apportent une aide à l'Albanie. Il devient le candidat de consensus des principaux partis politiques albanais, soutenu notamment par des personnalités comme S. Berisha et F. Nano. Il est élu président de la République pour un mandat de cinq ans par l'Assemblée le 24 juin 2002 par 97 voix pour, 19 contre et 14 abstention.