Russie : un monde associatif en pleine croissance (2003)
2013-12-09

Au 30 août 2000, près de 142.500 associations étaient enregistrées auprès du Ministère de la justice, dont 123.600 organisations associatives (parmi elles, 47.000 associations syndicales et 46.000 associations politiques) et 10.000 fondations (parmi elles, 1.700 fondations caritatives). Le nombre d'associations dites nationales, c'est-à-dire présentes dans au moins 50 % des sujets de la Fédération russe, est en revanche peu élevé et se montait à 2.270, dont près de 10 % (213) ont un caractère politique : 62 partis politiques, 115 mouvements politiques et 33 organisations politiques.

Russie : Un monde associatif en pleine croissance



La libéralisation de la société russe a entraîné une forte augmentation des déclarations d'associations : en six ans, 58.000 enregistrements ont été comptabilisés. Les associations professionnelles, telles que les chambres de commerce, relèvent désormais du champ d'application de la législation sur les associations.

Parmi les organismes enregistrés pendant ces six dernières années, les associations religieuses sont les plus nombreuses (environ 14.000), suivies des associations sportives (6.000), des associations de jeunesse (2.300), des partis politiques (2.700), les syndicats, les associations de vétérans et de handicapés, ainsi que les associations culturelles.

Le nombre réel d'associations serait en réalité bien plus élevé selon les autorités russes. Beaucoup d'entre elles renoncent en effet à se plier aux contraintes de la procédure d'enregistrement et à l'obligation de soumettre chaque année un rapport d'activités au fisc et au Ministère de la justice. Cette reconnaissance n'entraîne, par ailleurs, aucun privilège particulier quant à l'octroi de fonds publics.

À l'exception notable des syndicats, largement subventionnés, les associations dépendent en grande partie de leur propre activité et du mécénat pour financer leurs actions.