Daghestan : un imam et son garde du corps tués lors d'un attentat (mars 2012)
2013-02-07

La Voix de la Russie, 23 mars 2012, Moscou.

Un attentat à l'explosif a tué un imam de la mosquée centrale de la ville de Bouïnaksk dans la République russe du Daghestan, a annoncé vendredi à RIA Novosti un porte-parole de l'antenne régionale du Comité d'enquête de Russie.

"Selon les informations préliminaires, une explosion survenue au croisement de la rue Chamil et de la rue Tchkalov, a tué l'imam de la mosquée centrale et son garde du corps", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Selon lui, les deux personnes marchaient dans la rue au moment de la déflagration.

"L'imam de la mosquée et son garde du corps ont été tués sur le coup. Selon les informations préliminaires, le garde du corps faisait partie de la police de la ville de Bouïnaksk", a précisé l'interlocuteur de l'agence, en indiquant qu'une enquêté était ouverte.

Des attentats, des explosions et des attaques visant des responsables des forces de l'ordre sont quasi-quotidiens dans les républiques du Caucase.

Le Daguestan est particulièrement touché par ces violences.

Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces russes et indépendantistes, la rébellion s'est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé les frontières tchétchènes pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord.

Source [URL : http://french.ruvr.ru/2012_03_23/69318159/].