Kabardino-Balkarie : meurtre d'un journaliste (décembre 2012)
2013-02-07

La Vois de la Russie, 7 décembre 2012, Moscou.

L'assassinat de l'animateur de télévision fédérale Kazbek Guekkiev en Kabardino-Balkarie (république russe du Caucase) remet en cause l'efficacité du système de protection des habitants de la Russie, a déclaré jeudi le président Vladimir Poutine.

« Ce crime nous incite à réfléchir sur l'efficacité de nos efforts visant à protéger les citoyens de notre pays », a-t-il affirmé lors d'une rencontre avec le délégué aux droits de l'Homme Vladimir Loukine.

M. Guekkiev a été assassiné mercredi à Naltchik, chef-lieu de la Kabardino-Balkarie. L'instruction estime que ses activités de journaliste pourraient constituer le mobile du meurtre.

« Il y a tout lieu de penser que cela est lié au droit d'informer, car il s'agit d'un journaliste », a souligné le chef de l'Etat russe.

« Nos forces de l'ordre feront tout leur possible pour identifier et punir les coupables », a conclu M. Poutine.

Une procédure pénale a été engagée par les autorités d'instruction pour le Caucase du Nord. La Chambre civile de la Russie a invité le chef du Comité d'enquête fédéral, Alexandre Bastrykine, à prendre personnellement en charge cette affaire et à informer l'opinion publique des résultats obtenus.

Le Conseil pour les droits d'Homme auprès du président tiendra le 14 décembre prochain une réunion consacrée à la sécurité des journalistes en Russie.

Source [URL : http://french.ruvr.ru/2012_12_07/Caucase-russe-Poutine-denonce-le-meurtre-dun-journaliste/].