Le passeport Nansen (Société des Nations)
2013-02-14

Le passeport Nansen est un certificat reconnu par de nombreux États permettant à des milliers de réfugiés apatrides de voyager alors que le système international des passeports qui émerge à la faveur de la Première Guerre mondiale assujettit les déplacements aux formalités douanières.

Il a été créé le 5 juillet 1922 à l'initiative de Fridtjof Nansen, premier Haut-commissaire pour les réfugiés de la Société des Nations, via l'Office international Nansen pour les réfugiés, à l'origine pour les réfugiés russes fuyant la Révolution bolchévique, devenus apatrides par le décret soviétique du 15 décembre 1922 qui révoque la nationalité de tous les émigrés.

Ce système est étendu aux Arméniens en mai 1924, puis, en 1933, aux Assyriens et minorités fuyant l'ex-Empire ottoman.