Kirghizstan : perception d'une forte corruption depuis 10 années (Transparency International)
2013-03-04

L'indice de perception de la corruption (IPC) indique la perception du niveau de corruption affectant l'administration publique et la classe politique dans le pays donné. Il s'agit d'un indice composite, fondé sur une dizaine d'enquêtes différentes, réalisées auprès d'entreprises et d'experts par des représentants de Transparency International.

Pour le Kirghizstan, de 2003 à 2012, la variation de l'IPC sur une échelle de 0 (haut degré de corruption perçu) à 10 (faible degré de corruption perçu) a été la suivante

- 2,1
- 2,2
- 2,3
- 2,2
- 2,1
- 1,8
- 1,9
- 2,0
- 2,1
- 2,4.

En 2012, le Kirghizstan se place ainsi au 154ème rang mondial (sur 176) pour la lutte contre la corruption.




Voir aussi



- [URL : 2938],

- [URL : 4445].