Russie : manifestation à Moscou contre l'adoption par des étrangers (2 mars 2013)
2013-03-05

Environ 12 000 personnes ont manifesté à Moscou samedi pour encourager les autorités à interdire l'adoption d'enfants russes par des étrangers. Les manifestants ont également exigé le retour d'un jeune garçon adopté dont le frère est mort au Texas.

Deux mois après la promulgation d'une loi interdisant aux Américains l'adoption d'enfants russes, les citoyens se mobilisent en masse pour étendre cette loi. Samedi, environ 12 000 personnes ont défilé dans les rues de la capitale russe pour "la défense des enfants". Les manifestants ont appelé les autorités à interdire toute adoption d'enfants russes par des étrangers, actualité relancée par la mort il y a deux mois d'un enfant russe adopté par des Américains. Brandissant des drapeaux russes et des icônes religieuses, les militants, dont la plupart faisait partie d'associations pro-Kremlin d'aide à l'enfance, ont également érigé des photos de Maxime Kouzmine.

Ce garçon de trois ans né d'une mère alcoolique a été retrouvé en janvier, inconscient, dans la cour de sa nouvelle résidence du Texas par sa mère adoptive Laura Shatto. Cette dernière l'a aussitôt emmené à l'hôpital où il est mort. Si la famille adoptive a été mise hors de cause en ce qui concerne les accusations d'homicide, elle pourrait encourir une condamnation pour négligence. Selon le rapport du médecin légiste rendu public vendredi, le jeune garçon est mort d'une "artère lacérée" dans l'intestin en raison d'un choc dans l'abdomen. L'examen par quatre experts a révélé qu'il souffrait de troubles mentaux qui l'aurait conduit à se blesser tout seul.

Campagne pour le retour de Kirill



Le délégué du ministère russe des Affaires étrangères, Konstantin Dolgov, s'est cependant dit préoccupé par cette version et a estimé que les résultats de l'autopsie étaient incomplets. Il a exigé que les autorités américaines fournissent à la Russie tous les documents nécessaires pour faire la lumière sur la mort de l'enfant, y compris le certificat de décès.

Les manifestants ont également réclamé le retour de Kirill Kouzmine, frère cadet de Maxime, adopté par la même famille. "Notre principale revendication est de ramener Kirill à la maison et d'interdire les adoptions par des Occidentaux", a déclaré Irina Bergset, coordinatrice du mouvement des Mères russes. Elle a précisé avoir envoyé une lettre en ce sens au président russe Vladimir Poutine et souligné vouloir en particulier interdire les adoptions par des Français : "Ils ont légalisé le mariage entre personnes du même sexe. Ce qui est normal en France est anormal en Russie".


Source Metro, 3 mars 2013

:

[URL : http://www.metrofrance.com/info/russie-12-000-manifestants-a-moscou-contre-l-adoption-par-des-etrangers/mmcc!9gCTAYUqTdmEE/].