Ukraine : Lougansk, explorer la ville en deux heures (décembre 2012)
2013-11-19

Par Denis Kirlach

Kiev, 21 décembre 2012, Dien (source ODAESS).

On ne remarque plus ce que l'on voit tous les jours…



[…] C'est mon cas avec Lougansk : après avoir vécu 13 ans dans cette ville, mon « complexe du trou perdu » (le fait de croire que notre capitale régionale offre peu d'attrait culturel) n'a fait que grandir. [...] C'est pourquoi, ayant entendu parler d'un projet de recherche intitulé « carte culturelle de la ville » initié par le groupement littéraire « STAN », je [...] me suis interrogé sur ce qui, selon les compositeurs de la future carte, pourrait bien surprendre un visiteur de passage ? Quelqu'un qui ne disposerait que de quelques heures pour voir l'essentiel et n'aurait pas le temps de participer à une longue excursion. On [...] me proposait donc de prendre part à une visite improvisée de la ville. [...] Pour compliquer la tâche, notre parcours sera totalement pédestre et ne durera pas plus de deux heures.

Nous décidâmes de partir du campus de l'Université nationale de Lougansk. Là, nous attendait le parc-musée des femmes de pierre (1) [...]. C'est au début des années 1970 qu'ont été découvertes dans la région de Lougansk et rassemblées sur le campus par les archéologues de ce qui s'appelait alors l'Institut supérieur pédagogique de Vorochilovgrad, 16 sculptures en pierre datant des XIe et XIIe siècles. Cette collection unique est en plein air. En 2004, ce musée « de rue » a été inscrit à la liste des objets du patrimoine culturel de l'Ukraine. [...]

« Nous allons nous engager dans la partie ancienne de la ville en commençant par Gousinovki » annonça notre guide. [...] C'est l'un des plus vieux quartiers de la ville où vivaient les ouvriers de l'usine Hartmann (2) (devenue « l'usine de locomotives de Lougansk »). [...] Nous évoluons dans des ruelles résidentielles étroites. Devant nous s'ouvre une vue superbe sur les maisons du quartier Kambrod (quartier Kamennobrodsky ou « Cambridge City », comme le surnomment les jeunes). « C'est malheureux que nous n'ayons pas entrepris notre excursion en été » soupire notre guide. Nous aurions alors pu voir un autre des emblèmes de Lougansk, « les abricots écrasés ». Ici, cette friandise exotique pour de nombreuses régions s'étale littéralement comme un tapis sous nos pieds : il y en a tellement ! [...]

Nous nous rapprochons de la célèbre locomotive. C'est ainsi que les dirigeants de l'usine de locomotives de Lougansk ont marqué la sortie de la millième locomotive d'après-guerre en disposant l'un des échantillons de leur production sur un piédestal aux bords de la rivière Louganki devant l'entrée de l'usine elle-même. Aujourd'hui, ce lieu est appelé tout simplement « près de la locomotive ».

[...] Prochain arrêt - le mémorial aux combattants de la révolution. [...] Ici, ce n'est pas le monument aux bolcheviques qui retiendra notre attention, mais plutôt les deux tanks britanniques Mark V (3) qui lui font face. Ce sont ceux-là mêmes que Vorochilov (4) a offerts en trophée à la ville de Lougansk. Si l'on en croit les collectionneurs britanniques qui se sont rendus à Lougansk il y a quelques années, il n'en reste que 5 exemplaires dans tout l'espace
post-soviétique : deux en Russie et trois en Ukraine (deux à Lougansk, et un à Kharkiv). [...]

Dans la rue Lénine qui, [...] au début du siècle dernier, était pavée et s'appelait la rue de Saint-Pétersbourg, se tenait l'atelier du photographe Lev Matousovski. Son fils Mikhaïl allait devenir un célèbre poète soviétique, auteur des fameuses « soirées moscovites ». [...] Mais dans ses jeunes années, le fils du photographe courait dans cette rue jusqu'au club de l'exploitation minière et commerciale afin d'écouter les représentations de Vladimir Maïakovski. Malheureusement, ni le studio du photographe [ni le club] n'ont été conservés, mais cela reste une ruelle calme entourée de vieilles maisons et préservée du bruit des
voitures et de l'agitation urbaine. [...] C'est dans ce lieu poétique que prend fin pour le moment notre expérience : nos deux heures ont en effet déjà expiré. [...]

Il y a encore bien des curiosités qui mériteraient notre attention : le musée d'aviation de Lougansk, unique en son genre, puis le seul musée au monde dédié au roi du football, Pelé ; il y aussi l'échangeur ferroviaire de la gare que les plaisantins locaux aiment comparer pour son caractère monumental aux pyramides égyptiennes, et tant d'autres choses encore… [...]

Notes :

(1) Stèles de pierre anthropomorphiques faisant partie du culte ancestral du peuple Couman (appelés aussi Polovtsy) qui s'établirent dans les steppes ukrainiennes entre les XIe et XIIIe siècles.

(2) L'usine de locomotives de Lougansk a été fondée en 1896 par l'industriel allemand Gustav Hartmann (1842-1910)
sous le nom originel de « Société russe des usines de construction de machines Hartmann à Lougansk ». L'usine a
produit sa première locomotive en 1900.

(3) Tank Mark V de l'armée britannique utilisé pendant la 1ère guerre mondiale.

(4) Kliment Vorochilov (1926-1960) militaire et homme d'Etat soviétique. Né dans la région de Lougansk, Vorochilov a commencé comme ouvrier dans l'usine des locomotives d'Hartmann où il a débuté sa carrière politique comme activiste bolchévique. De 1935 à 1958 puis de 1970 à 1990 Lougansk a été renommée « Vorochilovgrad » en son honneur. Vorchilov est aussi connu pour avoir joué un rôle clef dans les purges de l'armée rouge diligentées par Staline dans les années 1930.


Retour à



[URL : 4230]

.