La République auto-proclamée de Gourie (1905-1906)
2014-01-14

La Gourie, région de l'Ouest de la Géorgie, accédant à la mer Noire et frontalière des régions de Mingrélie, d'Iméréthie et d'Adjarie, a toujours été une région à forte turbulence politique.

Elle fut une principauté, gouvernée par les princes Gouriéli, principauté relativement autonome par rapport au pouvoir central de Tiflis.

Annexée par l'Empire russe tsariste en 1810, rattachée à Koutaïssi (Iméréthie), elle voit de nombreux soulèvements réprimés par la force en 1841, 1862 et 1886 en particulier.

Elle fut aussi une "République auto-proclamée", plus ou moins formelle en 1905 et 1906, dont les revendications ne se limitaient pas à l'accès à la propriété des terres pour les petits paysans, mais aussi à l'accès à l'instruction pour tous les enfants (1). Le tsar Nicolas II dut envoyer un régiment de Cosaques pour rétablir l'ordre russe. Un grand nombre d'acteurs périrent durant la répression ; l'Okrana en bannit certains en Sibérie ; les plus chanceux prirent le chemin de l'exil.

Une décennie plus tard, les survivants participaient au mouvement de restauration de l'indépendance de la Géorgie.

"La population paysanne de Gourie se distinguait, même à l'échelle de la Géorgie, par un niveau culturel largement au-dessus de la moyenne (elle était en quasi-totalité alphabétisée), par une homogénéité ethnique solide ainsi que par une forte conscience régionale. La direction du parti menchevik [social-démocrate] provenait d'ailleurs de Gourie. Au moment de la prise du pouvoir par les Bolcheviks, en 1921, les Mencheviks avaient en Gourie 8 600 adhérents contre seulement 600 à 700 aux bolcheviks" (2).

Aujourd'hui, la région de Gourie, composée des districts d'Ozourguéti (la capitale), de Lantchkhouti et de Tchokhataouri, compte 150 000 habitants.

Notes



(1) La République auto-proclamée de Gourie fut dirigée par un comité révolutionnaire dont le président était Bénia Tchkhikvichvili.

(2) Revue Communisme N° 42/43/45, 1995 (Le soulèvement géorgien de 1924), ISBN 2-8251-0700-X.