Andréï Gromyko (1909-1989), homme d'Etat soviétique, d'origine biélorusse
2013-03-11

Andreï Gromyko est né 18 juillet 1909 à Starye Gromyki, près de Gomel , dans une famille de paysans biélorusses.

Les études



Il est tour à tour formé aux techniques agricoles à l'Institut de Minsk (1932) et à l'économie à Moscou (1936 à 1939).

La carrière diplomatique



En 1939, Il entre au commissariat du peuple aux Affaires étrangères comme chef du département Amérique, devient conseiller à l'ambassade d'Union soviétique aux États-Unis 1939 à 1943) avant d'y être nommé ambassadeur (1943 à 1946) poste dans lequel il gagne le surnom de « Monsieur Niet » .

En 1946, il devient ambassadeur aux Nations Unies, puis à Londres (1952-1953).

De 1957 à 1985, il est ministre des Affaires étrangères de l'URSS.

La carrière au sein du Parti communiste



En 1956, il entre au Comité central du Parti communiste.

En 1973, il devient membre du Politburo, organe suprême du Comité central.

En 1983, il est nommé Premier vice-président du gouvernement.

En 1985, il est élu 10ème président du Présidium du Soviet suprême.

En 1988, il perd cette fonction, ainsi que celle de membre du Politburo, à l'initiative de Mikhaïl Gorbatchev en raison de son appartenance à la fraction conservatrice du Parti communiste.

Il décède le 2 juillet 1989 à Moscou.