Iouri Andropov (1914-1984), homme d'Etat soviétique
2013-03-11

Il naît à Nagoutskaïa (Russie) le 15 juin 1914, dans une famille ouvrière.

Il rejoint l'organisation de jeunesse communiste le Komsomol dès le plus jeune âge.

En 1940, sa carrière politique commence en République carélo-finnoise. Il gravit ensuite les échelons dans l'organisation du Parti communiste.

La carrière politique



En 1953, et jusqu'en 1957, il est ambassadeur en Hongrie, et participe à la répression de l'insurrection de Budapest.

Il devint ensuite responsable des relations avec les partis communistes et ouvriers des pays socialistes, membre du Comité central du Parti communiste soviétique, avant d'en devenir le secrétaire (1962 à 1967).

De 1967 à 1982, il est à la tête du KGB : il tente de le réformer et s'engage contre la corruption.

En novembre 1982, à la mort de Léonid Brejnev, il est nommé secrétaire général du Parti communiste et préside le Présidium du Soviet suprême.

Un bilan non finalisé



Il a engagé aussi bien des actions positives,

- limogeage de hauts dignitaires du régime jugés trop laxistes,
- encouragement à l'autogestion des entreprises
- lutte contre le marché noir
- lutte contre l''absentéisme,

que des actions négatives,

- généralisation de la censure,
- internement en hôpitaux psychiatriques des dissidents,
- échec de la limitation à la course aux armements.

Son mandat particulièrement court (Iouri Andropov décède le 9 février 1984) laisse peu de traces.


Voir aussi [URL : 3174]

.